Bronchiolite du nourrisson : quand s’inquiéter ? | Espace Infirmier
 
Titre de l'image

07/11/2022

Bronchiolite du nourrisson : quand s’inquiéter ?

Les cas de bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans augmentent de façon "très importante, rapide et précoce", selon le bulletin épidémiologique de Santé publique France (SPF) diffusé le 3 novembre. Toute la France est en phase épidémique et les services hospitaliers de pédiatrie sont débordés. Si un examen médical est indispensable devant une suspicion de bronchiolite, vers qui se tourner ? Voici les conseils à rappeler aux parents.

Le 15 ou le 112 doivent être contactés en urgence dans l’un des cas suivants :

- l’enfant est âgé de moins de 6 semaines ;

- il a moins de 3 mois et il est né prématuré avant 34 semaines ;

- il est atteint d’une maladie cardiaque, d’une maladie respiratoire ou d’un déficit immunitaire ;

- il boit moins de la moitié de ses biberons à 3 repas consécutifs ou, en cas d’allaitement maternel, il ne parvient pas à téter ;

- il vomit systématiquement ;

- il dort en permanence, manque de tonus, ou au contraire pleure tout le temps et est agité ;

- il est pâle et le pourtour de ses lèvres bleuit ;

- il a de plus en plus de mal à respirer, avec des pauses respiratoires.

Un médecin généraliste doit être consulté pour tout nourrisson âgé de plus de 6 semaines qui présente :

- une altération de l’état général (fatigue, pleurs, ne joue plus, sourit moins…) ;

- une gêne alimentaire modérée ;

- une gêne respiratoire ;

- une respiration plus rapide que d’habitude ;

- une fièvre élevée.

Au domicile, la prise en charge des symptômes de bronchiolite (rhume, toux sèche, difficultés respiratoires) repose principalement sur le lavage de nez fréquent avec du sérum physiologique, le fractionnement des repas, une bonne hydratation et l’aération du logement.

Yolande Gauthier, avec lemoniteurdespharmacies.fr

LES CHIFFRES

Le nombre d'enfants de moins de 2 ans vus aux urgences pour bronchiolite la semaine du 24 octobre a augmenté de 47% à l'échelle nationale atteignant 6.167,
Les hospitalisations après passage aux urgences ont augmenté de 45%, soit un tiers des passages sur les 1.978 enfants concernés.
La grande majorité de ces enfants avaient moins de 1 an, soit 92% de ceux passés aux urgences et 95% des hospitalisés.
Le nombre d'actes de SOS Médecins pour bronchiolite a augmenté de 28% pour atteindre 1.022 sur la semaine du 24 octobre.
Toutes les régions métropolitaines sont en épidémie de bronchiolite, avec une intensité "plus marquée au nord de la France", note SFP