07/07/2022

Elections Carpimko : les infirmières libérales ont massivement boudé le scrutin

Élections Carpimko : les infirmières libérales ont massivement boudé le scrutin

Les résultats de l’élection des administrateurs de la Carpimko * dévoilés le 6 juillet, jour du scrutin, se distinguent par une très forte abstention. Dans le collège des retraités, on compte seulement 3,77 % de suffrages exprimés pour 75 117 électeurs inscrits et 8,47 % de suffrages exprimés pour 104 044 électeurs inscrits dans le collège des cotisants infirmiers. La profession infirmière est pourtant la plus nombreuse. À titre de comparaison les suffrages exprimés sont respectivement chez les kinés et les orthophonistes de 16,51 % et 22,85 %.

La FNI (Fédération nationale des infirmiers) sort gagnante de cette élection avec 3 postes attribués sur 3. Dans le collège des cotisants infirmiers, elle a obtenu 41,88 % des suffrages, suivie de Convergence Infirmière (23,95 %), du Sniil** (22,21 %), d’Infindels (7,52 %) et de l’Onsil *** (4,44 %). Notons que la répartition des postes a eu lieu à la représentation proportionnelle, aucune liste n’ayant obtenu la majorité absolue des voix.

Des résultats décevants pour les syndicats qui avaient tenté de mobiliser autour d’un enjeu majeur de cette élection : la réforme des retraites 

* Caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes

** Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux

*** Organisation nationale des syndicats d’infirmiers libéraux