14/01/2022

Rappel de vaccin anti-Covid-19 : calendrier des obligations

Entre le raccourcissement du délai entre rappel et primovaccination, l’intégration du rappel au pass sanitaire et à l’obligation vaccinale des soignants, la création d’un pass vaccinal…, les règles de la vaccination anti-Covid-19 changeront au fil des prochains jours, et ça commence dès demain. Chronologie des événements.

15 janvier : rappel obligatoire de tous adultes pour le maintien du pass sanitaire

Le maintien du pass sanitaire conditionné à la réalisation de la dose de rappel ne concerne plus les seules personnes de 65 ans et plus. À compter du 15 janvier, pour que leur schéma vaccinal reste reconnu comme complet et ainsi conserver leur pass sanitaire, les personnes de 18 ans et un mois ou plus doivent avoir reçu leur rappel de vaccin anti-Covid-19 à ARNm au plus tard sept mois suivant l’injection de la dernière dose requise. Un décret en ce sens a paru au Journal officiel du 14 janvier. « Pour celles ayant reçu cette dose complémentaire au-delà du délai de sept mois, le schéma vaccinal est reconnu comme complet sept jours après son injection », précise encore l’arrêté du 1er juin 2021 modifié prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire.

Le ministère de la Santé estimait, en date du 9 janvier, à 800 000 le nombre de personnes pouvant ainsi perdre leur pass sanitaire ce 15 janvier. « Une borne supérieure » pour le ministère, puisqu’« on ne compte pas les personnes qui ont été contaminées ces trois derniers mois et qui ont un certificat de rétablissement », explique-t-il.

Après le 15 janvier : le pass vaccinal pour remplacer le pass sanitaire ?

Le remplacement du pass sanitaire en pass vaccinal ne sera pas tenu pour la date initialement annoncée, le 15 janvier. Les députés et les sénateurs n’ont pas trouvé d’accord en commission mixte paritaire jeudi 13 novembre, à l’issue de la première lecture du projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le Code de la santé publique. Le texte passe en nouvelle lecture à l’Assemblée nationale ce vendredi 14 janvier, puis au Sénat le samedi 15 janvier.

30 janvier : rappel obligatoire pour les soignants

La dose de rappel de vaccin anti-Covid-19 est intégrée à l’obligation vaccinale des personnels travaillant dans les secteurs sanitaire et médicosocial le 30 janvier. À cette date, les soignants devront présenter un schéma vaccinal valide. Les règles d’application du rappel dans l’obligation vaccinale des professionnels de santé sont les mêmes que celles applicables au rappel en population générale : le délai entre rappel et primovaccination ne doit pas dépasser sept mois, puis quatre mois à compter du 15 février. Les règles de contrôle et de suspension n’ont pas été modifiées.

Toutefois, les personnels bénéficiant d’un certificat de rétablissement pourront déroger de manière temporaire à cette obligation, pour la durée de validité de certificat, et les personnels bénéficiant d’un certificat de contre-indication médicale pourront y déroger de manière pérenne, sauf dans les cas où la contre-indication est temporaire, indiquait le DGS-Urgent n° 2022-07.

15 février : rappel à quatre mois

La mesure a été annoncée en début d’année dans Le Journal du dimanche  (JDD) du 2 janvier puis dans un DGS-Urgent : à compter du 15 février, la validité du pass sanitaire sera conditionnée à la dose de rappel pour tous les Français ayant fait leur deuxième injection il y a plus de quatre mois.

Anne-Hélène Collin, avec www.lemoniteurdespharmacies.fr

Les dernières réactions

  • 15/01/2022 à 16:21
    Bichette
    alerter
    Bonjour
    Pourquoi le gouvernement a t-il décrété qu'à partir du 15 février la dose de rappel doit être effectué 4 mois après l'injection et plus 7 mois. A t-on une explication ou ils ont juste voulu accélérer les choses sans une réelle raison valable ?
  • 15/01/2022 à 20:14
    Dies Ire
    alerter
    Je pense que l'explication, M. Macron l'a donnée récemment en des termes grossiers.
  • 19/01/2022 à 15:24
    Vivi
    alerter
    La dictature! En fait il est rien claire: meme si tu as fait le vaccin en decembre il fait tu vaccine en 30 janvier. Ça c'est pas médecine, c'est Auschwitz !
  • 19/01/2022 à 19:50
    Bana
    alerter
    La DGS n'est pas une loi, un décret,un amendement ?
    Celui-ci ne peux donc pas donner droit à une obligation de rappel pour les soignants?
  • 20/01/2022 à 07:45
    Lee
    alerter
    Le plus absurde c'est que avec une dose/deux ou trois on attrape toujours le Covid donc en quoi l'obligation vaccinale des soignants va changer quelque chose !!!

    Avant en ayant le covid, on pouvait avoir une seule dose maintenant même si l'infection est récente... On doit tout de même faire un rappel... Je cherche encore la logique à tout cela...
    Bravo à nos dirigeants...
  • 21/01/2022 à 05:42
    jes
    alerter
    Nous sommes des moutons de Panurge, on se pli au dictateur.
  • 21/01/2022 à 09:35
    DROL21
    alerter
    Pour répondre à vos interrogations voici des éléments de réponse dans l'article ci dessus : Variant Omicron « Quasiment une autre maladie »
    Particulièrement dans le paragraphe
    "Un vaccin toujours efficace contre les formes graves"
    Ci dessous:
    "Six mois après la deuxième dose de vaccin anti-Covid-19, la protection contre l’infection serait « proche de 0 » mais après la dose de rappel, la protection augmente à 60-70 %. « On ne sait pas combien de temps ça va durer, on parle de 50 % d’efficacité à trois mois », ajoute cependant Yazdan Yazdanpanah. « Mais la bonne nouvelle, c’est que l’efficacité vaccinale est conservée pour protéger contre les formes sévères. En effet, après une dose de rappel, on monte à plus de 90 % de protection. "
    Prenez soins de vous et des autres.
  • 26/01/2022 à 19:03
    maricrecre
    alerter
    l'autorisation d'absence de son travail pour rappel obligatoire pour les aide à domiciles .... est-elle toujours d'actualité comme lors de la mise en place de la vaccination obligatoire pour les soignants et assimilés en 2021 ? Cela fait-il partie du temps de travail ?
  • 27/01/2022 à 18:55
    Lee
    alerter
    Vaccin ou pas, la réaction du corps est propre à chacun.
    En ce qui me concerne je suis vacciné et cela ne m'a pas empêche d'attraper 2 fois le Covid ! Et les symptômes sont toujours les mêmes : minimes ! (Je suis pourtant considéré à risque, de part mes problèmes respiratoires...)
    Je ne nie pas les formes graves, elles sont réelles mais de là à forcer les gens, chacun devrait pouvoir conserver son libre arbitre... Après la dose de rappel, on parle déjà d'une quatrième et après quoi ?? Une cinquième encore puis tout les ans non merci !
  • 28/01/2022 à 09:49
    joie
    alerter
    Bonjour,

    L'immunité anti virale est à médiation cellulaire.
    Il y a les lymphocytes T mémoires, lymphocytes cytotoxiques CD8 qui sont toujours présents dans les ganglions.
    L'omicron ne donne que très peu de formes graves.

    Cordialement.
  • 28/01/2022 à 11:39
    joie
    alerter
    Bonjour,

    Faire un vaccin tous les 3 à 4 mois va rendre le vaccin inefficace( par création d'anticorps facilitants l'infection par le covid 19, entraver la maturation de la réponse immunitaire spécifique) et peut affaiblir le système immunitaire( stimulation de l'immunité spécifique en dépit de l'immunité inné( anti cancéreuse , anti virale)
    Après 4 mois de primovaccination on est toujours protégés, il faut pas regarder que les anticorps, l'immunité est à 80 pour cent à médiation cellulaire pour les virus.

    Cordialement.
  • 01/02/2022 à 19:03
    Marine
    alerter
    Bonjour,
    J’ai du mal à comprendre, je suis enceinte et ne voulais pas me faire vacciner pendant ma grossesse (on ne fait pas des essais cliniques sur les femmes enceinte je suis désolée) mais du coup ça veut dire qu’il faudra que j’attende 4 mois avant de pouvoir retravailler? Ou bien les 2 premières suffisent pour reprendre et faire la 3ème a 4 mois? Merci de vos réponses si vous en avez
  • 09/02/2022 à 14:40
    Comlan AMANGNON
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 04/03/2022 à 16:14
    Marie Anne
    alerter
    Bonjour,

    Petite question si le pass vaccinal est suspendu et que le professionnel de santé a un pass valable jusqu'à fin avril doit t il quand même faire ça dose de rappel.? Car la troisième dose était dans le pass vaccinal. Non!!!
  • 08/03/2022 à 21:18
    Cece
    alerter
    Bonjour a tous ,

    Petite question en tant que soignante la regle du pass a duree illimitée ( 2 doses et une infection ) est il valable comme tout le monde ou faut il faire une troisième dose?
  • 27/03/2022 à 09:33
    Cici
    alerter
    Bonjour j'aimerai comprendre si nous sommes toujours dans l'obligation de fournir à notre administration les preuves d'une fin du schéma vaccinal ??? Suis je obligée de faire ma 3eme dose en avril ? Sachant que le PASS a été supprimé !!! Merci de vos retours.

Réagir à l'actualité

Pseudo :