Une partie de l’équipe coordination vaccination avec les Idels et Dominique Jakovenko (pull bleu), président d’Ailba, au gymnase transformé en centre de vaccination.

03/02/2021

Alès : faux départ pour la vaccination

L’Association des infirmiers libéraux du bassin alésien s’est fortement mobilisée avec les médecins de ville pour débuter la vaccination de la population d’Alès dès le 21 janvier. Mais les doses n’ont pas été livrées…

Grâce à un réseau de santé qui a plus de vingt ans d’existence et une collaboration ville-hôpital efficace, la vaccination a pu se mettre en place dès le 13 janvier pour les soignants du centre hospitalier Alès-Cévennes (Gard) et les soignants de ville. Et l’Association des infirmiers libéraux du bassin alésien (Ailba) a joué un rôle majeur dans cette démarche aux côtés des médecins généralistes, en lien avec les élus de la commune et de l’agglomération alésienne.

Déjà actifs pour les tests PCR

En mars 2020, le collectif avait déjà mis en place un centre de dépistage au sein du gymnase la Prairie, à Alès. Puis, grâce à une équipe de quarante Idels et quatre Idels coordinatrices, elle avait assuré les tests PCR et, grâce à une seconde équipe d’Idels volontaires, elle avait pu coordonner les soins de villes des patients à domicile sous oxygène avec un regard infirmier. L’association est donc bien rôdée. Elle s’appuie sur 135 adhérents à l’année et compte 450 contacts d’infirmiers libéraux sur le Pays Cévennes (Alès, Anduze, Saint-Jean-du-Gard) pour une population de 170 000 habitants. « Une vingtaine d’infirmiers volontaires se sont préparés durant deux heures à cette vaccination avec les pharmaciens et les préparateurs en pharmacie de l’hôpital, souligne Dominique Jakovenko, président d’Ailba. La chaîne de température doit être respectée très précisément et les molécules d’ARN qui forment le vaccin sont très fragiles. Elles supportent mal les chocs, les secousses et mêmes les microbulles d’air. L’injection doit se faire très doucement. C’est vraiment très différent de la vaccination antigrippale. On ne peut pas réaliser ce vaccin sans être formé. Nous avons d’ailleurs réalisé une vidéo et un tuto à destination des infirmiers que nous avons mis sur notre compte Facebook. »

Dupliquer cette dynamique pour la population

L’hôpital a mis à disposition un service avec un médecin, un cadre de santé et un agent de service pour la désinfection. Les vaccinations pour les soignants ont débuté le 13 janvier, à raison de 70 par jour, avec deux Idels, puis 120 par jour et jusqu’à 132 avec trois Idels. Fort de cette expérience, une dynamique s’est mise en place pour vacciner la population. « Sur notre bassin de vie, nous avons 30 000 personnes concernées par la vaccination avant fin février, notamment les personnes âgées de plus de 75 ans et à risque, précise Dominique Jakovenko. À la suite de plusieurs réunions avec les différents acteurs de la santé et les élus de la ville, le gymnase, qui avait déjà servi de centre de dépistage Covid, a été aménagé en centre de vaccination, coordonné par le médecin Alain Devallez. Le centre comprend six box médecin, six box infirmier, deux laboratoires de préparation, un accès Internet, un point d’eau… Il fallait penser à tout ! Le 18 janvier, tout était prêt et nous avions 64 Idels volontaires pour venir travailler au centre de vaccination. »
Une organisation menée tambour battant qui devait permettre de vacciner 500 personnes d’ici la fin février grâce au travail de dix infirmiers libéraux et de deux médecins. Et pas moins de 2 646 rendez-vous pris. Mais 48 heures avant l’ouverture, un appel téléphonique tombe, annonçant que les doses ne seront pas livrées. « Cela a été un vrai coup de bambou derrière la tête, confie le président d’Ailba. Nous sommes vraiment déçus. Et maintenant la population est inquiète. Tout ce que l’on peut dire, c’est que lorsque le centre de vaccination ouvrira, nous aurons formés nos collègues... » Mais à ce jour, aucune date d’ouverture du centre n’est prévue.

Isabel Soubelet

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN
IFSI IFAS IFAP


Téléchargez
Feuilletez

Commandez nos ouvrages

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie

Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...