02/07/2020

Gare au gel hydroalcoolique sur la plage !

Les dermatologues espagnols ont alerté, dans le quotidien El Mundo, sur l’utilisation de solutions hydroalcooliques (SHA) à la plage.

Dans un communiqué du 23 juin, leurs homologues français se montrent plus précis. En fait, les solutions ou gels hydroalcooliques sont, comme leur nom l’indique, essentiellement composés d’alcool (éthanol, isopropanol) qui peut assécher la peau et la fragiliser (ce qui n’est pas recommandé avant une exposition au soleil). D’où la présence dans les formules d’un émollient (glycérine dans les formules de l’OMS).

« Les composants des SHA ne sont ni photo-toxiques, ni photosensibilisants », explique la Société française de dermatologie. Ce sont les parfums ajoutés dans certaines formules (non recommandés dans les formules de l’OMS fabriquées en officine) qui peuvent entraîner des dépigmentations au soleil, et qui sont donc à proscrire sur les plages ou au soleil.

Précautions d'usage

Le problème n’est pas tant le soleil que l’eau. Les SHA sont à utiliser sur des mains sèches, « premièrement, parce que l'eau va diluer les composants de la SHA dont l'alcool et qu'ainsi la solution perd son efficacité par baisse du degré alcoolique du produit, expliquent les dermatologues français. Deuxièmement parce que les SHA contenant du peroxyde d'hydrogène (inactivateur de spores, NDLR), exposées à l'eau, vont entraîner une réaction exothermique et que, comme l'eau oxygénée, ces produits sont irritants. Si la SHA contenant du peroxyde d'hydrogène est utilisée avant une baignade, une irritation peut donc survenir. »

Attention donc aux compositions, d’autant que les formules recommandées par l’OMS intègrent le peroxyde d’hydrogène dans leurs ingrédients. En pratique, à la plage, en piscine ou au soleil, éviter les SHA contenant des parfums et du peroxyde d’hydrogène, et n’utiliser la solution que sur des mains sèches.

Le mieux reste encore de se laver les mains à l'eau et au savon, comme recommandé en priorité. « Il faut rappeler que les SHA sont des solutions de désinfection contre les bactéries, les virus, les champignons et que ce ne sont pas des produits de lavage des mains », ajoute la Société française de dermatologie.

Anne-Hélène Collin

Avec le moniteurdespharmacies.fr

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN
IFSI IFAS IFAP


Téléchargez
Feuilletez

Commandez nos ouvrages

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie

Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...