09/06/2020

« Duquesne » contre « Ségur » : la guerre des infirmières pour être entendues

Une trentaine d’organisations infirmières ont créé le « Collectif Duquesne », qui vise à faire entendre la voix de la profession lors du « Ségur de la santé ». Une voix qui, en cette sortie de crise, a envie de crier très fort son mécontentement.

L’Ordre national des infirmiers (ONI) et la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi). Voilà les deux seules organisations infirmières représentées dans les différents comités du « Ségur de la santé », lancé le 25 mai dernier par Édouard Philippe pour tirer les enseignements de la crise du coronavirus et revaloriser les carrières des soignants. Un chiffre que 27 organisations du monde infirmier jugent ridiculement bas. Pour demander à être intégrées dans les instances du Ségur, ces associations ont créé une structure informelle baptisée « Collectif Duquesne ».

« Les infirmiers demandent une intégration immédiate de sept représentants des organisations infirmières » dans les comités du « Ségur », annonce le nouveau collectif dans un communiqué diffusé le 8 juin. Celui-ci assortit cette demande de revendications liées à l’augmentation du « niveau d’autonomie et de responsabilité » de la profession, à « l’arrêt immédiat d’un système médico-centré pour l’adoption d’un système centré sur le patient », à « la revalorisation des niveaux de rémunération », ou encore à « l’amélioration significative des conditions de travail ».

Chou blanc… pour l’instant

Mais pour l’instant, la constitution du « Collectif Duquesne », qui intervient après un premier appel lancé la semaine dernière, n’a pas réussi à faire admettre davantage d’infirmiers au sein du cénacle du « Ségur ». Et ce n’est pas faute d’avoir tapé à toutes les portes. « Nous avons fait deux communiqués de presse, des courriers au ministère de la Santé, certains d’entre nous ont appelé des conseillers ministériels… », énumérait Julie Devictor, présidente du Conseil national professionnel (CNP) des infirmières en pratique avancée (IPA), qui fait partie du collectif, lors d’une conférence de presse en ligne organisée le 9 juin pour présenter ce dernier. « Il nous avait été promis un calendrier de concertation, mais pour l’instant, nous n’avons rien reçu », ajoutait l’IPA.

Les membres du collectif ne sont toutefois pas du genre à s’arrêter au premier refus. « Dans l’hypothèse où nous ne serions pas conviés, nous appelons à la mobilisation de tous le 16 juin », a ainsi expliqué lors de la même conférence de presse Grégory Chakir, Ibode et membre du Collectif inter-blocs (CIB), qui participe aussi au collectif Duquesne. Et ce n’est pas tout. Si malgré cette mobilisation, les infirmières ne sont toujours pas admises en nombre plus important au Ségur, les organisateurs du collectif Duquesne envisagent d’autres moyens d’action. « Si on continue à ne pas être reconnus, il faudra penser à faire quelque chose d’innovant pour le 14 juillet », a ainsi estimé, toujours lors de la même conférence de presse, Dominique Jakovenko, Idel et président de l’Association des infirmiers libéraux du bassin alésien (Ailba). Reste à savoir si de telles menaces sont de nature à intimider le ministre de la Santé.

Adrien Renaud

Les dernières réactions

  • 10/06/2020 à 07:50
    alerter
    alerter
    les corporatismes s'en donnent à coeur joie beurk la profession d'infirmiere crève des corporatismes
  • 10/06/2020 à 08:12
    ecoeuré
    alerter
    toutes ces infirmiéres ordinaires ou spécialisées ne savent plus parler que de fric c'est à vomir!!!!!
  • 11/06/2020 à 18:12
    Renardepiqure
    alerter
    Si il y a un Ordre National des Infirmiers, que viennent faire 27 autres organisations ? Ajouter du bruit à la cacophonie ?
  • 12/06/2020 à 08:07
    Peter
    alerter
    L'ordre infirmier à la table des négociations.
    Alors on est mal barré...
    Au secours !
    On a besoin de vrai militants.
    Un ordre qui n' a aucun pouvoir et aucune force.
    A quoi sert-il !!!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN
IFSI IFAS IFAP


Téléchargez
Feuilletez

Commandez nos ouvrages

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie

Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...