21/04/2020

Covid-19 : les IDE américaines sommées de travailler sans protection adéquate

Dix infirmiers ont été suspendus pour avoir refusé de travailler auprès de patients infectés sans masque approprié. Les recommandations officielles prévoient que les soignants puissent se protéger uniquement avec un masque en tissu ou un foulard. Aux Etats-Unis, la pénurie de matériel de protection frappe durement les soignants.

La pénurie d'équipements de protection individuelle (masques, surblouses, charlottes, etc.) n'épargne pas les Etats-Unis, bien au contraire. Habituellement, les distributeurs américains se fournissent pour l'essentiel en Chine, mais la pandémie a tari cette source, tout en augmentant drastiquement les besoins. Dans certains centres hospitaliers, la situation est devenue critique : des soignants en charge de patients atteints du Covid-19 ne disposent pas d'équipements appropriés, et notamment de masques. Pourtant, les autorités et les établissements les poussent à continuer à travailler dans des conditions détériorées.

Sanction disciplinaire

Ainsi, dix infirmiers d'un hôpital de Santa Monica, en Californie, ont récemment été suspendus de leurs fonctions pour avoir refusé de s'occuper de personnes infectées par le coronavirus sans masque N95 (une norme équivalente aux FFP2). Après qu'une collègue a été infectée par le virus, les médecins de l'hôpital se sont émus que les infirmiers au contact de patients Covid ne soient pas mieux protégés. Un petit groupe d'infirmiers a donc protesté, et refusé de prendre en charge ces patients tant que l'établissement ne leur aurait pas fourni le matériel adéquat. L'établissement a fait le choix d'une sanction disciplinaire pour ces soignants, tout en reconnaissant devoir composer avec des approvisionnements très insuffisants.

Dans d'autres établissements, les IDE se voient attribuer un masque N95 par jour, voire un pour plusieurs jours, qui est lavé et désinfecté chaque soir avant d'être réutilisé le lendemain. Des infirmières se sont aussi vu refuser le droit d'apporter leurs propres masques N95, certaines racontant même avoir été licenciées pour ce motif. « Il y a encore quelques semaines, travailler avec ces protocoles de protection aurait ouvert la voie à des sanctions disciplinaires », a déclaré Amy Arlund, une infirmière en soins intensifs, citée par Associated Press.

9200 soignants infectés

Le CDC (Center for disease control and prevention – centre pour le contrôle et la prévention des maladies), la principale agence fédérale américaine de santé publique, a réagi à cette pénurie en assouplissant les recommandations pour l'équipement de protection des soignants. Quand l'usage de masques médicaux n'est pas possible, les professionnels de santé sont ainsi invités à utiliser des masques en tissu ou des foulards pour se protéger, même pour la prise en charge de patients positifs au Covid 19.

Des centaines de professionnels de santé ont protesté, mercredi 15 avril, en affichant des banderoles ou en manifestant devant leurs établissements. Certains ont également porté plainte pour défaut de protection. Le syndicat National Nurse United s'alarme des risques encourus par les infirmières, mais aussi par leurs familles et leurs patients. Au 15 avril, 9 200 soignants américains avaient déjà été infectés par le coronavirus.

Lisette Gries

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN
IFSI IFAS IFAP


Téléchargez
Feuilletez

Commandez nos ouvrages

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie

Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...