(Publicité)
 


27/11/2019

Sevrage tabagique : une expérimentation dans 37 MSP

AVECsanté a lancé en janvier 2019 « Bref, j’arrête de fumer ». Trente-sept maisons de santé pluriprofessionnelles sont impliquées dans ce projet visant à améliorer le sevrage tabagique des patients.

« Bref, j'arrête de fumer » est le premier projet de prévention d’AVECsanté. Financé par le Fonds de lutte contre les addictions, son objectif est d’évaluer et d’améliorer l’accompagnement à l’arrêt du tabac des patients fumeurs des maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP). « Le but est d’aider à la prévention à l’échelle nationale et de mobiliser les équipes territoriales pour récolter des données et identifier les actions efficaces », explique Camille Joseph, chargée de projet chez AVECsanté.

Les 37 MSP réparties dans les Hauts-de-France, le Grand-Est, la Bourgogne-Franche-Comté, la Bretagne et la Nouvelle-Aquitaine bénéficient d’un financement de 1800 euros pour la conduite du projet d’une durée d’un an. Elles ont dû intégrer chacune, si possible, 60 patients. Ces derniers ont accepté, à l’inclusion, de répondre à un questionnaire sur leur consommation de tabac et ont reçu un livret d’accompagnement avec de nombreux conseils et des numéros d’appel.

Premiers résultats encourageants

L’expérimentation repose sur un protocole d’intervention brève et d’appels téléphoniques : pendant un an, les professionnels de la MSP appellent tous les trois mois les patients inclus pour les interroger sur leur habitude de consommation de tabac et leurs éventuels arrêts. Ils reportent ensuite les réponses dans un questionnaire en ligne pour la récolte de données.

En fonction des réponses, des actions sont mises en place en conséquence. AVECsanté a d’ailleurs élaboré un socle minimal d’actions à proposer aux patients : consultations anti-tabac, prescription de substituts nicotiniques, approche motivationnelle ou orientation vers d’autres professionnels comme des hypnothérapeutes. Mais les équipes s’organisent comme elles le souhaitent. Pour le moment, la méthode semble porter ses fruits.

Au sein de la MSP d’Haroué, une baisse de la consommation jusqu’à 50 % chez 60 % des patients est constatée. « Tous ont évolué, et nous comptabilisons trois sevrages complets, se félicite Valérie Toussaint, Idel. Les patients apprécient qu’on les rappelle, ils se sentent écoutés.» 

La déclinaison du projet au sein de chaque MSP et les mesures mises en place vont être évaluées via les différents questionnaires afin d’identifier les modes d’organisation et leviers d’action sur la prévention les plus efficaces. La pérennisation du projet dépendra des résultats.

Laure Martin



Sevrage tabagique : expérimentation dans 37 MSP

A lire dans « L'Infirmière libérale magazine », n° 363

Réservé aux abonnés 

Réagir à l'actualité

Pseudo :


 

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN
IFSI IFAS IFAP


Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie


Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...