(Publicité)
 


17/09/2019

Parcoursup : quel bilan pour cette première rentrée ?

Les étudiants en soins infirmiers ont fait leur rentrée il y a quinze jours environ. Pour la première année, les candidats ont postulé à la formation via la plateforme Parcoursup. Quel bilan de cette première utilisation ? Le point avec Isabelle Bayle, directrice de l’Ifsi du CH de Saverne (Alsace).

Espace infirmier : Quel est le profil des étudiants de cette promotion ?

Isabelle Bayle : Sur le bassin universitaire de Strasbourg, mais aussi à l’échelle nationale, nous constatons que les promotions sont plus jeunes. La moyenne d’âge est d’environ 20 ans et non plus 25 ans. Nous avons aussi davantage de personnes mineures, ce qui impacte notre organisation puisque pour faire des stages, il faut être majeur, les parents doivent donc signer une autorisation. En revanche, la répartition homme/femme ne change pas avec environ 10 % d’hommes.
Nous remarquons également cette année plus de demandes de report, surtout de la part de personnes admises qui n’ont pas obtenu de financement pour leurs études. Enfin, après quinze jours de cours, nous observons que les jeunes choisis s’adaptent très bien au dispositif de formation, ils sont créatifs, ils comprennent vite les approches pédagogiques que nous leur proposons. Il faudra voir sur la durée, mais pour le moment, le bilan est très positif.

Est-ce lié à la bonne sélection des dossiers par la commission ?

C’est une corrélation de plusieurs paramètres : la bonne sélection des dossiers, mais aussi la motivation des élèves sélectionnés. Peut-être mesurent-ils la chance qu’ils ont d’avoir été sélectionnés alors que le nombre de candidatures était élevé.

Comment avez-vous géré ce grand nombre de dossiers de candidature à examiner ?

Sur le bassin, nous avons dix Ifsi et nous avons décidé d’une équité dans la sélection. De fait, chaque dossier a été examiné par deux personnes d’Ifsi différents afin de ne pas avoir une vision unique du profil des candidats. Les formateurs sont satisfaits de ce fonctionnement. Il leur a permis de se connaître et d’avoir une vision plus globale, plus éclairée et plus objective pour le choix des candidat. Sur chaque site, un coordinateur était présent et en cas de difficulté, le dossier était noté à trois. Nous avons aussi créé un document papier avec des critères identiques à remplir pour chaque candidat. Je dispose de tous ces documents, de fait quand un étudiant me contacte afin d’en savoir plus sur la sélection, je peux lui répondre et lui apporter des précisions.

Quels conseils auriez-vous à donner aux futurs candidats ?

Ils doivent se faire accompagner dans la rédaction et la relecture du projet motivé ainsi que dans la description des centres d’intérêt et activités afin de mettre en avant le mieux possible ce qu’ils font. Il est difficile pour des élèves de terminale de valoriser leurs activités extra-scolaires pourtant nombreuses. Il ne doivent pas se contenter de les mentionner, ils doivent également expliquer, au regard des attendus de la formation, ce que cela leur apporte. Si un élève fait par exemple beaucoup de course à pied, il peut dire que cela lui permet de gagner en forme physique ou de décompresser.
Nous avons ressenti que les candidats des baccalauréats technologiques et professionnels ont été mieux accompagnés que ceux des baccalauréats généraux. Les professeurs doivent être plus vigilants dans la lecture du dossier et les élèves ne doivent pas hésiter à les solliciter. Les Ifsi organisent des journées portes ouvertes et d’immersion : nous conseillons aux jeunes de s’y rendre afin d’enrichir leur dossier. Ils peuvent aussi faire appel à l’étudiant ambassadeur, dont ils ont les coordonnées sur leur profil Parcoursup, afin de demander de l’aide dans la construction de leur dossier.

Propos recueillis par Laure Martin

Les dernières réactions

  • 18/09/2019 à 19:41
    Vero
    alerter
    Je trouve dommage d'de passer par parcoursup pour cette formation particulièrement car à 18 ans on n'a pas assez de recul pour savoir ce qui nous attend. Jugé sur un dossier scolaire les futurs étudiants ne donneront pas spécialement des bons infirmiers et surtout qui dureront dans le temps. J'ai passé mon bac d 3 fois je l'ai eu à 21 ans et cela fait 25 ans que je suis infirmière.
    Celle qui aurait mon parcours ne serait sûrement pas sélectionnée et pourtant je suis très professionnelle.
  • 18/09/2019 à 21:42
    Eve
    alerter
    Pour moi un dossier c’est bien mais vous pouvez tout y mettre ce n’est pas forcément la réalité alors qu’un entretien avec questions et arguments pour moi c’est plus crédible !!
    Le reste on peut faire beaucoup de flan!!
  • 19/09/2019 à 09:09
    cloclo
    alerter
    Je suis rentrée à l'école d'infirmière à 17ans et demi . Après 42 ans de service et une spécialité d'IBODE je pars à la retraite avec une carrière riche et bien remplie . OUI ! on peut rentrer à l'école à la sortie du lycée . Les bonnes infirmières ne doivent pas forcement se CHERCHER !!! ou trainer à la fac avant de rentrer à l'IFSI .
  • 20/09/2019 à 21:43
    Marine
    alerter
    Je ne suis pas convaincue que ce style de recrutement dans les ifsi soit le bon a defaut d etre ideal je suis moi meme ide depuis plusieurs annees et j ai constate n etant pas la seule malheureusement a faire ce constat desastreux sur cette profession qui se degrade d annee en annee avec des ide jeunes diplomes qui ont des pratiques enkystees desaffectives pas dans l empathie qui ne respectent pas la deontologie et qui ont le toupet en cas de difficultes relationnelles a diffamer leurs collegues sans scrupules. L autre jour j ai fait un remplacement dans un service d urgences d un ets prive l acceuil par l ide titulaire du service a ete plus que lamentable aucune remise en question pas capable de faire un calcul de dose elementaire elle voulait faire passer un traitement prescrit avec une concentration de 24h/6h au lieu de 24h qui contentionne un patient sans avis ni prescription medicale sonde un patient sans prescription et avis medicale chez un patient qui n a jamais ete sonde en presence de la famille car elle a juge que le patient etait en retention urinaire avec au blader 300 ml d urines dans la vessie alors que la retention urinaire urinaire est a partir de 500 ml pose ses catheters peripheriques sans asespsie prealable... . Elle est diplomee depuis 2018 et se permet de me traiter d incompetente et de dangereuse il y a vraiment un gros pb de formation et surtout dans le recrutement de ces futurs ide je crois que parcours sup va aggraver cette situation deja sinistree par les reformes dans cette formation il est temps de remettre les mises en situations professionnelles au cours des stages et de sanctionner toute la diffamation qui est leimotiv dans cette profession c est a dire des que l on signale toutes derives d un ide a la grande gueule celui ci vous traite incompetent dangereux .et generalement les cadres qui ne remplissent plus d encadrement cautionnent ces comporyements ...
  • 21/09/2019 à 18:47
    debbye
    alerter
    bonjour, LAMENTABLE, j'ai candidaté sur PARCOURS SUP, rien de rien aucun résultat sur TOULOUSE MONTAUBAN ET ARIEGE; scandaleux, la sélection se fait comment !..... PISTON?
    Expérience dans le secteur médical, AS TECHN LABORATOIRE
    sur quels critères jugez vous les dossiers;
    revenir sur le concours, aucune justice à l'image de la FRANCE
  • 23/09/2019 à 15:12
    Marine
    alerter
    Il est temps de remettre un concours qui est malheureusement plus juste en terme de recrutement dans les ifsi les MSP et des epreuves ecrites et pratiques en fin d etudes d infirmieres pour valider le diplome d infirmier et de se pencher serieusement sur la formation des cadres de sante qui est defaillante je suis convaincue que le comportement peu professionnel de ces cadres est responsable de la degradation des conditions de travail de l infirmier d ailleurs si il y a bien une profession a supprimer car elle coute chere a la societe c est bien.celle ci ! Quand dans certains ets sans nommer particulierement pour se debarrasser d agents indesirables et competents cela ne derange pas certains de ces cadres d avoir recours aux faux temoignages derriere le dos des agents pour monter des dossiers d incompetence ne reposant que sur la denonciation calomnieuse afin de pratiquer le licenciement en toute legalite la defense de certains cadres est d utliser comme parade *incompetence* par contre je suis horrifiee de voir que certains ide peu experimentes ayant des comportements dangereux peu empathiques diffament leurs collegues sortent du DE en ayant aucun recul devant certaines situations mais comme ils ont une grande gueule ces cadres les respectent

Réagir à l'actualité

Pseudo :


 

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN
IFSI IFAS IFAP


Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie


Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...