(Publicité)
 


etudiants

22/07/2019

[BEST OF DE L'ÉTÉ] Quoi de neuf sur la formation initiale et continue des infirmières ?

La rédaction d’Espaceinfirmier fait revivre pendant l’été les cinq grandes thématiques qui ont marqué 2019. Cette semaine, retour sur les enjeux de la formation infirmière, qu’elle soit initiale ou continue. Nous avons sélectionné pour vous trois articles parmi ceux que vous avez préférés, que vous avez le plus lus ou commentés. Découvrez-les !

Le choix de la rédaction

Enquête
Les IPA en ville... c’est pour bientôt

En juin 2019, les premiers infirmiers de pratique avancée (IPA) diplômés d’État sortiront des bancs de la fac. En ville, ces professionnels suivront des files actives de patients pour des entretiens, sans pour autant prendre la place des Idels.

C'est une nouvelle profession qui vient renouveler l'offre de soins en France. Une véritable "révolution" pour ses partisans. Les IPA devraient pouvoir commencer à exercer, une fois titulaires d'un diplôme d'État d'infirmier en pratique avancée, dès l'été prochain. Il s'agit de " répondre aux enjeux d'un système de santé en pleine mutation ", explique une note publiée sur le site du ministère des Solidarités et de la santé. Objectif annoncé ? " Améliorer l'accès aux soins ainsi que la qualité des parcours des patients, en réduisant la charge de travail des médecins sur des pathologies ciblées. " D'ici 2023, le ministère a l'ambition de faire former 5000 IPA, dont la moitié exercerait en ville.

Pourquoi ce choix ?

L’obligation de formation continue incombe aux infirmiers libéraux depuis 2013. Pourtant, 40% des Idels ne satisfont pas encore à cette règle.

Lire l'article en entier (PDF) - offert aux lecteurs de L'essentiel d'Espaceinfirmier

Vous avez aussi aimé

Universitarisation des études d’infirmières
Virage à 180°

Le 20 septembre dernier, le Cefiec faisait le point sur l'intégration des formations santé à l’université, en présence de Stéphane Le Bouler, chargé de la mission sur le sujet pour les deux ministères concernés. Depuis, les modalités d’entrée ont été mises en place. Le point sur ce dossier qui s’ouvre à peine.

En cette fin 2018, la question phare du dossier “Universitarisation” est l’inscription des étudiants infirmiers sur la plateforme Parcours Sup. Stéphane Le Bouler a réaffirmé, lors du séminaire du 20 septembre, que les Ifsi seront soumis à la loi ORE (orientation réussite de l’étudiant) dès la rentrée 2019. Dorénavant, les étudiants infirmiers seront donc inscrits à la “fac” avec carte d’étudiant et droits afférents. « Il n’y aura plus de concours d’entrée mais un dossier à remplir sur Parcours Sup, que gère le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, indique Martine Sommelette, présidente du Cefiec. Nous sommes actuellement dans la phase de paramétrage de la plateforme. Chaque IFSI remplit une sorte de fiche d’identité avec détails pratiques et orientations pédagogiques (capacité d’accueil, charte Erasmus, restaurant )».
Les aspirants étudiants infirmiers pourront consulter la plateforme Parcours sup dès la mi-décembre et se renseigner sur les différents Ifsi. Ils auront à remplir un dossier d’attendus et caractéristiques de la formation et du métier, c’est-à-dire de critères de sélection liés à des compétences. Ce cadrage national a été défini par des groupes de travail comprenant un corpus important d’associations représentatives des instituts dont le CEFIEC et la FNESI, entre autres.
Lire l'article en entier - Réservé aux abonnés à Objectif soins et Management


Simulation attentat
Le scénario de l'impensable

Fin novembre, le CHU de Rouen organisait trois jours de formation à la prise en charge de victimes d'attentats. Un enseignement théorique mais surtout pratique, riche de multiples mises en situation et plébiscité par les participants, tous susceptibles d'y être confrontés tant dans l'urgence qu'en afflux massif.

" Ah, j'ai mal ", râle un jeune homme pendant que des pompiers, équipés de casques lourds, l'évacuent vers le point de rassemblement des victimes. Lors d'une prise d'otage, son bras droit a été sectionné par une explosion. Un médecin, un ambulancier et deux infirmiers du Samu le prennent immédiatement en charge... La blessure, heureusement, est fictive, et c'est un cadet de la République, grimé et déguisé, qui fait office de figurant pour cet exercice simulant une attaque terroriste à Rouen. Ils sont une quarantaine à être venus se prêter au " jeu " qui associe, pour la première fois dans la région, des policiers, des pompiers et des professionnels de santé.
Lire l'article en entier - Réservé aux abonnés à L'Infirmière Magazine

Deux livres à lire

• 34 cas cliniques en soins infirmiers (à paraître 14/08)
• Cadres de santé, cadres de métier

Réagir à l'actualité

Pseudo :


 

Catalogues des Éditions Lamarre

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie


Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...