(Publicité)
 


Les dix compétences infirmières

01/12/2010

Les dix compétences infirmières

Depuis la rentrée de 2009, les études en soins infirmiers sont centrées sur l'acquisition de dix compétences transversales, indispensable pour l'obtention du diplôme d'Etat.

1. Évaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier

Il s’agit de savoir rechercher et sélectionner des informations au regard d’une situation donnée, à partir de sources pertinentes, à jour et fiables, comme les personnes (patient, famille, professionnels, entourage), les dossiers et les outils de transmission. L’étudiant doit également repérer et évaluer les risques dans une situation d’urgence, de violence, de maltraitance, et déterminer les mesures prioritaires.


2. Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers

L’accent est mis sur la pluriprofessionnalité du projet de soins et de sa mise en œuvre avec la participation du patient, tout en tenant compte des ressources disponibles. L’étudiant doit respecter les règles de sécurité, d’hygiène et d’asepsie, et effectuer les contrôles de conformité. Cette compétence est également l’occasion d’évaluer l’aptitude de l’étudiant à expliquer et à argumenter ses choix dans l’organisation et la répartition des soins.


3- Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens

Le patient doit être étroitement associé à la démarche de soins : l’étudiant devra l’aider à mobiliser ses propres ressources pour maintenir ou restaurer son autonomie, en gardant à l’esprit la notion d’« auto-soin ». Autres mots-clés de cette compétence infirmière : pudeur, intimité, hygiène, sécurité, confort, hydratation et diététique.


4- Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique


Aucune erreur dans le calcul des doses n’est tolérée. L’étudiant doit être vigilant pour repérer des erreurs manifestes de prescription, mais aussi pour prescrire des dispositifs médicaux, selon les règles de bonnes pratiques. Il doit savoir évaluer la douleur d’une manière fiable et mettre en œuvre une réponse appropriée.


5- Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs


L’étudiant choisit une séquence éducative pertinente à destination d’un individu ou d’un groupe, en recherchant sa participation lors de la mise en œuvre des soins. Il doit utiliser des techniques et des outils pédagogiques adaptés et évaluer leur utilisation et le résultat des actions réalisées.


6- Communiquer et construire une relation dans un contexte de soins


L’étudiant identifie les besoins de communication du patient en fin de vie, en détresse, en déni, en refus, en conflit, ou atteint de troubles psychiques. Son consentement est recherché (et négocié, si besoin est), la communication (verbale ou non) est adaptée à la personne et la posture professionnelle de l’étudiant vise au respect du patient.


7- Analyser la qualité et améliorer sa pratique professionnelle


L’étudiant montre sa capacité d’analyse, de réflexion, et se révèle être une force de proposition. Il identifie les problèmes concernant les règles de qualité, de sécurité, d’ergonomie, de traçabilité, ou liées aux circuits du linge, des matériels et des déchets. Il connaît parfaitement les règles de nettoyage et les opérations de stérilisation. Il sait confronter sa pratique à celle des autres soignants.


8- Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques

L’étudiant mobilise des ressources documentaires en vue, par exemple, de rédiger et de présenter des communications professionnelles de manière orale ou écrite. Le formateur vérifie que celui-ci se pose les bonnes questions et sait se servir des bases de données.


9- Organiser et coordonner les interventions soignantes

L’étudiant doit non seulement être en mesure d’identifier les professionnels de santé, du secteur social, médicosocial et associatif, mais aussi coordonner les informations qu’ils lui apportent et instaurer des liens avec eux, notamment dans le cadre de l’aide à domicile. Il doit également être capable d’organiser son travail en vue d’un exercice libéral.


10- Informer, former des professionnels et des personnes en formation

C’est la relation aux autres stagiaires et aux aides-soignants qui est ici évaluée. L’étudiant doit apporter aux premiers les explications nécessaires et leur transmettre son savoir-faire avec pédagogie. Pour les seconds, il doit identifier et prendre en compte les soins relevant du rôle infirmier pouvant s’effectuer en collaboration avec un aide-soignant, évaluer leur pratique et noter leurs erreurs éventuelles.

 

Source : annexe II de l'arrêté du 31 juillet 2010

Les dernières réactions

  • 30/01/2017 à 21:30
    tissous
    alerter
    Bonjour je souhaite connaître la fonction d'une infirmière référente dans un service de SSR. Merci

Réagir à l'actualité

Pseudo :


(Publicité)

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

Forums

Exprimez-vous et échangez avec vos collègues sur nos forums.
Cadre, infirmière spécialisée, de psychiatrie, scolaire, du travail, participez à nos nouveaux forums
Tous les sujets de discussion

À découvrir

Abrégé d’auto apprentissage en anatomie et physiologie


Voici l'indispensable ouvrage d'exercices pour maîtriser toute l'anatomie et la physiologie !

Un véritable guide de découverte et d'apprentissage de l'anatomie à destination des étudiants en Ifsi.

Le livre propose 6 rubriques pour réviser l’essentiel :
- Une représentation schématique du corps humain
- Des objectifs éducationnels
- Une série d’affirmations de type vrai/faux et des schémas à légender
- Un score chiffré
- Des schémas en couleurs
- Des tableaux synthétiques

En savoir +

(Publicité)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...