(Publicité)
 

Objectif Soins n° 245 du 01/04/2016

Ressources humaines

Sandra Mignot  

Peu de travaux universitaires ont exploré les représentations des hommes dans la fonction cadre. Si les rapports sociaux de sexe peuvent apparaître amoindris par la large féminisation de la profession infirmière, l’environnement hospitalier du soin n’est pas moins dénué de nombreux stéréotypes favorisant une certaine domination masculine.

La profession infirmière est largement féminisée. Seuls 12,9 % des IDE sont en effet des hommes, selon les statistiques de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) au 1er janvier 2014. Mais pour les quelque 15 752 cadres que compte...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...