(Publicité)
 

Objectif Soins n° 241 du 01/12/2015

Ressources humaines

Jean-Marc Panfili  

L’addiction à l’alcool d’un agent public pose un double problème : de santé pour lui-même et de sécurité pour lui et les tiers. Cette situation doit être abordée sur le plan sanitaire, mais aussi sur le plan juridique. De par la diversité de ses activités, la fonction publique territoriale est la mieux organisée pour faire face à une éventuelle alcoolisation de ces agents en service.

La fonction publique hospitalière s’est peu saisie de ce sujet, mais elle n’est cependant pas épargnée par cette problématique. Dans le processus de continuité des soins, les agents s’adressent à un public potentiellement fragile, sur lequel ils vont pratiquer des actes souvent lourds...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...