(Publicité)
 

Objectif Soins n° 239 du 01/10/2015

Brèves

Le 29 septembre dernier, lors de l’examen au Sénat du projet de loi de santé, les sénateurs ont voté deux amendements (la commission des affaires sociales du sénat avait supprimé ces dispositions en juillet) permettant de nouveau aux sages-femmes de pratiquer des interruptions volontaires de grossesses (IVG) médicamenteuses. Elles pourront réorienter les patientes vers un médecin en cas de nécessité. Cette mesure permettrait l’accès à l’IVG dans les zones où les médecins...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...