(Publicité)
 

Objectif Soins n° 237 du 01/06/2015

Ressources humaines

Marie Luginsland  

Dispositifs médicaux, incontinence, hôtellerie-restauration, achats de mobiliers… Engagés dans l’optimisation de leurs achats, les établissements ne peuvent faire l’économie de l’expertise des cadres. À tel point qu’aujourd’hui, les cadres dépassent leur statut de consultant pour être associés à la normalisation, voire la rationalisation des achats. Perçus comme stratégiques par les directions achats, ils sont devenus les référents dans de nombreux domaines d’approvisionnement des établissements.

Dans les achats hospitaliers qui représentent chaque année 18 milliards d’euros, les cadres ont su se rendre indispensables. Sur ce budget aussi lourd que les achats de l’État (hors armement), 60 % concernent les achats liés à la délivrance des soins.

« UN RÔLE...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...