(Publicité)
 

Objectif Soins n° 235 du 01/04/2015

Ressources humaines

Marie Lughinsland  

Des services qui restent plusieurs mois sans cadre, des équipes auxquelles il manque un, voire deux agents… La vacance de ces postes a un nom : délai de carence. Les départs des agents n’ont pas été anticipés et leur “non-remplacement” peut avoir plusieurs causes : soit les congés accumulés n’ont pas été provisionnés et l’établissement ne peut financer deux fois le poste, soit aucun candidat n’a été trouvé pour le poste. Nombre d’établissement connaissent ces situations complexes tant pour les conditions de travail que pour la qualité des soins.

À l’heure de la retraite, il n’est pas rare qu’infirmiers, aides-soignants (AS), agents de service hospitalier (ASH) mais surtout cadres aient cumulé deux, quatre ou six mois de congés. Parfois même davantage. « J’ai connu le cas d’un agent absent pendant deux ans dans le cadre...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...