(Publicité)
 

Objectif Soins n° 223 du 01/02/2014

Qualité Gestion des risques

Anne-Lise Favier  

Si l’échographie endocavitaire est devenue un acte de routine en médecine, elle n’en demeure pas moins un acte invasif avec tous les risques qu’elle comporte. Plusieurs études pointent l’insuffisance de la désinfection du matériel et les alertes se répètent. Le point sur la situation.

Il aura suffi d’une alerte en juin de l’année dernière pour remettre sur le devant de la scène une question qui taraude certains professionnels de santé depuis quelques années : pourquoi les procédures concernant la désinfection des sondes d’échographie sont-elles si peu poussées...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...