(Publicité)
 

Objectif Soins n° 199 du 01/10/2011

Actualités

Laure de Montalembert  

ENTRETIENS DE BICHAT → Difficile à diagnostiquer et de conséquences catastrophiques, le syndrome du bébé secoué fait de nombreuses victimes chaque année en France. Il existe néanmoins des moyens de prévenir sa survenue.

« Certains parents pensent que secouer leur bébé, c’est moins grave que de le frapper. Ils ne voient pas ça comme de la maltraitance », lance le Dr Hervé Haas, pédiatre à Nice, aux Entretiens de Bichat le jeudi 29 septembre dernier. C’est à cette erreur...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...