(Publicité)
 

Objectif Soins n° 196 du 01/05/2011

Actualités

Annabelle Alix  

ACTIONS D’AMÉLIORATION → En réaction à plusieurs erreurs médicamenteuses, un arrêté publié le samedi 16 avril est venu sécuriser le circuit hospitalier du médicament, en en renforçant le système de prévention.

Fin 2008, à l’hôpital parisien Saint-Vincent-de-Paul (AP-HP), une injection de chlorure de magnésium avait causé la mort d’un enfant de 3 ans. Des flacons de la substance mortelle avaient été confondus avec d’autres flacons contenant des vitamines, et entreposés par erreur au même...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...