(Publicité)
 

Objectif Soins n° 186 du 01/05/2010

Éditorial

Catherine Hurtaud  

Une très sérieuse étude australienne* menée dans des CHU de Sydney, a mis en évidence qu’une interruption de l’activité des soignants, et plus spécifiquement des infirmières, augmentaient de 12 % les risques d’erreurs cliniques. La liste des « fausses manip » est impressionnante et fait froid dans le dos. Elles vont de la lecture erronée de l’étiquette à la mauvaise voie d’injection en passant par le choix du patient d’à côté. Selon...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...