(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 393 du 01/05/2018

CARRIÈRE

GUIDE

Isabel Soubelet  

Les dons d’organes et de tissus, de son vivant ou lors d’un décès, sont très encadrés par la loi et précisés dans des textes d’homologation des règles de bonnes pratiques. Le point sur les procédures à suivre.

En France, la législation sur le don d’organes et de tissus repose sur trois grands principes, énoncés dans la loi de bio-éthique du 6 août 2004. Le premier, c’est le consentement présumé. En effet, chaque Français est un donneur présumé d’organes et de tissus, à moins qu’il...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...