(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 373 du 01/07/2016

Santé publique

SUR LE TERRAIN

MON QUOTIDIEN

Vanessa Descout

Il n’existe pas de définition réglementaire du travail à la chaleur. Toutefois,au-delà de 30 °C pour une activité sédentaire, et 28 °C pour un travail nécessitant une activité physique, la chaleur peut constituer un risque pour les salariés », estime l’INRS(1). Il importe donc d’être vigilant, particulièrement à l’hôpital où les conditions sont souvent difficiles : espaces clos, services souvent dépourvus de ventilateurs, gardes longues,...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...