(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 372 du 01/06/2016

Alimentation

SUR LE TERRAIN

MON QUOTIDIEN

Adeline Erger

Six soignants sur dix estiment avoir une alimentation perturbée en travaillant de nuit, pointe une enquête de 2010 sur le mode alimentaire du personnel de nuit à l’hôpital (1). Le travail de nuit engendre en effet une perturbation du rythme biologique et bouleverse très souvent les comportements alimentaires : grignotage, alimentation déséquilibrée, augmentation des apports énergétiques, consommation excessive de café… Ajoutées aux dérèglements liés...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...