(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 369 du 01/03/2016

ACTUALITÉS

SUR LE WEB

HAD

→ Il y a, d’une part, un « regret » de la faible progression de l’HAD et de l’ambulatoire et, d’autre part, un « étonnement » sur la progression des activités de soins à domicile par les infirmières libérales, kinésithérapeutes… N’est-ce pas contradictoire ? Réduire l’hospitalisation réduit les coûts et évite l’iatrogénicité, mais il faut ce qu’il faut pour beaucoup de pathologies ou de “physiologie”...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...