(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 367 du 01/01/2016

CARRIÈRE

GUIDE

Marie-Capucine Diss

La liberté de conscience et de culte, côté patients, est reconnue et encadrée par la loi. Les professionnels de santé des établissements publics sont quant à eux soumis à un devoir de neutralité.

Depuis la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’état, la religion est considérée comme une affaire privée. Tout comme pour les opinions politiques ou philosophiques, la liberté de conscience et de culte est sous garantie institutionnelle et juridique. Comme le souligne...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...