(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 348 du 01/07/2014

ÉDITORIAL

SYLVIE GERVAISE

La suspension de deux aides-soignantes d’un Ehpad lorrain sème une nouvelle fois l’émoi dans la profession et dans la société. Elles sont accusées d’avoir procédé à une contention irrégulière de résidents durant la nuit. Bien sûr, c’est inacceptable de maltraiter ainsi les patients. Ça l’est d’autant plus que l’on promeut à cor et à cri la bientraitance. Mais pourquoi ces professionnelles, expérimentées, ont-elles eu recours à ce traitement ? Si...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...