(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 319 du 15/03/2013

DOSSIER

QUESTIONS SUR

Longtemps utilisé par les Mayas et les Aborigènes, puis pendant la guerre de sécession, le traitement des plaies par les larves de la mouche verte fut supplanté avec l’avènement de la pénicilline. Mais l’évolution des bactéries le fit revenir sur le devant de la scène.

Les larves de la mouche verte Lucilia sericata sont capables de guérir des plaies et sont spécifiquement utilisées pour une détersion efficace(1)-(2). Compte tenu de la résistance croissante aux antibiotiques et des difficultés à...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...