(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 318 du 01/03/2013

DOSSIER

L’ESSENTIEL

Les moyens non pharmacologiques ou non médicamenteux sont souvent plébiscités pour la prévention et le traitement de la douleur. De plus en plus de soignants reconnaissent l’intérêt et la nécessité de leur utilisation, comme le met en évidence la recommandation du 3e plan d’amélioration de la prise en charge de la douleur (2006-2010). Mal connues, et encore très peu enseignées, ces méthodes ne sont cependant pas encore utilisées de façon optimale. Plusieurs d’entre elles relèvent du rôle propre infirmier. Elles pourraient être plus fréquemment employées à l’initiative des soignants, qui les considèrent trop souvent comme une part annexe de leur savoir-faire. Elles sont, pour eux, de « petits moyens », auxquels ils n’ont recours que s’ils en ont le temps. Ce dossier présente une palette de certaines de ces pratiques, qui ont fait l’objet de travaux démontrant leur efficacité.

1. CLASSIFICATION ET DÉFINITIONS

Les moyens non pharmacologiques ou non médicamenteux se divisent en trois catégories : les moyens physiques et physiologiques, les méthodes cognitivo-comportementales et les méthodes psychocorporelles.

→ Les méthodes physiques et...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...