(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 297 du 15/03/2012

ANGLAIS

« Certaines patientes souffrant d’un cancer du sein au stade précoce pourraient éviter un curage complet des ganglions lymphatiques axillaires, ce qui diminuerait le risque d’effets indésirables. »

Un essai américain « a recruté 891 femmes ayant un cancer du sein invasif au stade précoce histologiquement confirmé. Elles n’avaient pas d’adénopathie palpable, mais un ou deux ganglions lymphatiques sentinelles contenant des cellules cancéreuses. Les...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

Articles de la même rubrique d'un même numéro

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...