(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 275 du 15/03/2011

DOSSIER

L’ESSENTIEL

Le TAVI(*) est une technique alternative au remplacement valvulaire aortique indiqué chez le patient à haut risque chirurgical ayant un rétrécissement aortique (RAo). Nous avons d’abord réalisé les TAVI fémoraux avec anesthésie générale (AG), puis avec anesthésie locorégionale (ALR) et sédation. La valve a été implantée avec succès dans 97 % des cas. Précisons que le TAVI est une procédure à haut retentissement hémodynamique. Or, l’ALR, qui nécessite l’adhésion du patient, simplifie la prise en charge péri-opératoire et la gestion hémodynamique du TAVI sans s’accompagner d’une surmorbidité. Elle contribue ainsi à proposer une vraie stratégie, moins invasive, de traitement du RAo chez les patients à haut risque chirurgical. Enfin, dans le cas d’un TAVI avec ALR, la prise en charge infirmière, plus simple, nécessite de cette dernière un temps de présence plus important auprès du malade, avant l’intervention. La relation entre infirmière et patient s’en trouve, de fait, modifiée.

1. QU’EST-CE QUE LE RETRÉCISSEMENT AORTIQUE ?

C’est la valvulopathie la plus fréquemment rencontrée dans les pays occidentaux puisqu’elle concerne 2 à 4 % des patients âgés de plus de 65 ans. Cela est dû à l’augmentation de l’espérance de vie. Dans quarante ans, une...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...