(Publicité)
 

L'infirmière Magazine n° 267 du 15/11/2010

DOSSIER

L’ESSENTIEL

Un accident vasculaire cérébral (AVC) est dû à une modification de l’irrigation sanguine du cerveau, impliquant le plus souvent une artère cérébrale ou à distribution cérébrale. Il peut être ischémique (infarctus cérébral, accident ischémique transitoire) ou hémorragique (hémorragie cérébrale). Un AVC survient brutalement, et nécessite une prise en charge pluridisciplinaire urgente et spécialisée. En effet, le diagnostic doit être rapide et la mise en œuvre des traitements spécifiques commencée le plus tôt possible. Les unités neuro–vasculaires spécialisées (UNV) étant encore peu nombreuses, les équipes des services non spécialisés ont un important travail de formation à mener, afin que les chances de récupération des patients soient optimisées. Par ailleurs, une prise en charge précoce des personnes à risque s’impose ainsi qu’une démarche de prévention secondaire après la survenue de l’AVC.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) correspond à ­l’ensemble des lésions neurologiques induites par des phénomènes pathologiques touchant les artères responsables de l’irrigation cérébrale. L’AVC ischémique est soit transitoire avec retour rapide à l’état normal, sans...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...