(Publicité)
 

L'infirmière Libérale Magazine n° 348 du 01/06/2018

Édito

Mathieu Hautemulle  

La santé cardiovasculaire peut dire merci à Agnès Buzyn. Son discours fin mai à la Paris Healthcare Week a en effet eu pour vertu, par l’absence d’annonce fracassante, de ne pas provoquer une vague de crises cardiaques parmi l’aréopage de sommités l’écoutant. Au contraire : le petit cœur de chaque auditeur a été caressé dans le sens de l’aorte. Le principal message tenait en trois mots : je vous aime. Après un quinquennat de glace marisolesque, qu’il est enfin...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...