(Publicité)
 

L'infirmière Libérale Magazine n° 336 du 01/05/2017

Cahier de formation

Savoir

Conséquence la plus sévère de certaines infections à papillomavirus, le cancer invasif du col de l’utérus bénéficie, contrairement au cancer de l’endomètre (lire l’encadré ci-dessous), d’une prévention vaccinale et d’un dispositif de dépistage très efficaces sous réserve que les jeunes filles et femmes répondant à leur indication observent les recommandations. Mieux connaître cette pathologie aide les Idels à mieux contribuer à sa prévention et accompagner les patientes.

ÉPIDÉMIOLOGIE

En France, chaque année, près de 3 000 nouveaux cas de cancer invasif du col de l’utérus (CCU) sont diagnostiqués, ce qui représente 5,9 cas pour 100 000 femmes(1) et place ce cancer au douxième rang des cancers féminins

Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...