(Publicité)
 

L'infirmière Libérale Magazine n° 334 du 01/03/2017

Votre cabinet

Maître Beltran répond à vos questions

Marie-Claude Daydé  

Nous avons été sollicités pour une nutrition entérale par nutripompe chez un patient de cancérologie porteur d’une sonde de gastrostomie. La prescription hospitalière précise « autant de passages que nécessaire pour la surveillance ». Peut-on coter l’AMI 1 pour la « surveillance de la mise en œuvre d’un traitement » car nous ne cotons pas le pansement compris dans l’acte ?

Si l’alimentation artificielle est bien considérée comme un...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...