(Publicité)
 

L'infirmière Libérale Magazine n° 303 du 01/05/2014

Pédiatrie

Dossier

LAURE MARTIN  

Prendre en charge un enfant peut s’avérer anxiogène car il est plus petit, plus fragile, plus émotif qu’un adulte. Certaines infirmières libérales refusent d’ailleurs de dispenser ces soins souvent chronophages. Pourtant, des solutions existent pour appréhender les petits patients. Et ces moments peuvent être gratifiants.

Face à la prise en charge d’enfants atteints de pathologies lourdes, les infirmières libérales avancent doucement. Pourtant, le refus de soins n’est pas sans conséquence pour l’enfant, qui peut alors être contraint de rester à l’hôpital au lieu de rentrer à domicile et de partager...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...