(Publicité)
 

L'infirmière Libérale Magazine n° 272 du 01/07/2011

DÉPENDANCE

Actualité

Comment permettre à l’aidant d’une personne dépendante de continuer à la soutenir dans les meilleures conditions possibles ? Pistes de réponses à GerontExpo. Créé en 1997, le GRATH* se consacre au développement de l’accueil temporaire des personnes handicapées. « Le répit signifie du repos pour l’aidant comme pour l’aidé, car une personne malade se plaint souvent d’être surprotégée par l’aidant », insiste son administrateur, Jean-Jaques Olivin. Offrir du répit, c’est permettre de « cesser de considérer les aidés comme un fardeau, enchaîne Marie-Jo Guisset, responsable du pôle initiatives locales à la fondation Médéric Alzheimer. Les images et les représentations des personnes atteintes de troubles cognitifs sont délétères. Tant qu’on n’évolue pas là-dessus, rien ne changera. »

Des structures, comme l’Association française des aidants, qui développe un projet personnalisé pour chaque couple aidant/aidé, peuvent apporter des réponses. « L’objectif est de maintenir l’aidant dans sa santé, de l’informer et de le former, de lui dégager du temps pour sa...


Abonné, vous avez un compte ?




Mot de passe oublié ?

Abonné, vous n'avez pas de compte ?


Je crée un compte

Notre service client est à votre disposition au numéro vert : 0800 94 98 92 (appel gratuit à partir d'un fixe).

Vous n'êtes pas abonné ?


Je m'abonne
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...