(Publicité)
 
14/12/2018

Zéro reste à charge : Agnès Buzyn polémique sur les mutuelles

Interviewée sur France Culture jeudi 13 décembre, la ministre des Solidarités et de la Santé a lancé un pavé dans la mare des mutuelles. Rappelant que l’Assurance maladie obligatoire financerait, selon les estimations gouvernementales, pour 750 millions d’euros les remboursements permettant de parvenir au zéro reste à charge pour le patient, Agnès Buzyn a souligné que les complémentaires santé n’auraient à débourser que 250 millions d’euros. « L'investissement qui leur était demandé pour mettre en œuvre cette réforme est modeste par rapport à leurs frais de gestion, à leur chiffre d’affaire, etc. […] Je ne tolèrerai pas [que] les mutuelles profitent d’une réforme […] pour augmenter leurs prix » alors « qu’elles se sont engagées » à ne pas le faire. « Moi, j’appelle ça du sabotage politique », a-t-elle attaqué.

Cette sortie véhémente se situe quelques jours avant la première réunion de comité de suivi de la réforme du « zéro reste à charge », qui se tiendra le mardi 18 décembre. Une manière d’annoncer la couleur.

Véronique Seignard-Kowalewski, avec APM News


 




Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Qualité, sécurité des soins et recherche infirmière


La démarche qualité a un peu plus de 20 ans. Nombre de professionnels de santé y ont maintenant participé. Pour autant, les liens entre les travaux de recherche, l'élaboration des recommandations professionnelles, leur utilisation, particulièrement dans le cadre de l'évaluation des pratiques reste encore trop floue pour la majorité d'entre eux

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...