(Publicité)
 
11/06/2018

La pollution de l’air s’impose sur le terrain de foot, révèle Greenpeace

Le sport en plein air... une fausse bonne idée ? Un rapport de Greenpeace, publié ce 11 juin, indique que des taux élevés de dioxyde d'azote (NO2) ont été retrouvés aux abords de six terrains de football dans les trois premières villes françaises (Paris, Lyon et Marseille). Et sur sept sessions de mesure de deux heures entre mai et juin, les résultats de six d’entre elles se situent au-dessus de la valeur limite annuelle moyenne imposée par l’Union européenne (1), indique un communiqué de l'association : « Le dioxyde d’azote est un polluant atmosphérique toxique, très lié au trafic routier et responsable de 8 230 morts prématurées en 2013 en France selon l’Agence européenne de l’environnement. Une forte concentration de NO2 est aussi un indicateur de la présence d’autres polluants atmosphériques comme les particules fines, également très nocives. Les conséquences sur la santé de l’exposition à la pollution de l’air sont de mieux en mieux documentées et leur liste ne cesse de s’allonger : asthme, naissances prématurées, problèmes cardio-vasculaires, cancer, … »
Des concentrations « particulièrement préoccupantes » car elles « interviennent dans des lieux et à des heures où enfants et adultes peuvent pratiquer une activité physique et donc inhaler 4 à 10 fois plus de polluants atmosphériques qu’au repos », précise-t-on. Et c’est à Marseille, sur le terrain La Martine, qu'a été relevée la concentration de NO2 la plus élevée, soit 120 µg/m3. Pour répondre à cette urgence, Greenpeace appelle les responsables politiques à restreindre le trafic routier en ville en investissant dans les mobilités durables, telles que les transports en commun et le vélo.

1. La France vient d’être renvoyée devant la Cour de justice européenne pour ses dépassements de cette valeur limite annuelle de 40 µg/m3, dans des grandes villes comme Paris, Lyon et Marseille.


 

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Qualité, sécurité des soins et recherche infirmière


La démarche qualité a un peu plus de 20 ans. Nombre de professionnels de santé y ont maintenant participé. Pour autant, les liens entre les travaux de recherche, l'élaboration des recommandations professionnelles, leur utilisation, particulièrement dans le cadre de l'évaluation des pratiques reste encore trop floue pour la majorité d'entre eux

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...