(Publicité)
 
06/06/2018

Intervention conjointe HAD-Sssiad : comment ça marche ?

Deux textes, datés du 1er juin et publiés le 2 juin au Journal officiel, précisent les conditions d'une intervention conjointe entre un établissement d'hospitalisation à domicile (HAD) et un Ssiad (Service de soins infirmiers à domicile) ou un Spasad (Service polyvalent d'aide et de soins à domicile). Premier cas : lorsqu’un patient est pris en charge par un Ssiad ou un Spasad pendant au moins sept jours consécutifs, sauf admission en HAD pour chimiothérapie anticancéreuse ou pour transfusion sanguine (dans ce cas, il n'y a pas de durée minimale). Seconde possibilité : après une hospitalisation complète, et à deux conditions : le Ssiad ou le Spasad a pris en charge le patient avant son hospitalisation complète pendant sept jours au moins, et le retour à domicile du patient se fait dans un délai pendant lequel Ssiad ou Spasad conserve sa place. 
À noter : en cas d'intervention conjointe HAD-Ssiad ou Spasad, qui donne lieu à une convention, c'est l'HAD qui coordonne les soins infirmiers. Précision importante pour les infirmières libérales : si une Idel ou un centre de santé assure ces soins infirmiers pour le Ssiad ou le Spasad, l’HAD lui propose de poursuivre son intervention, en signant pour cela une convention.

À lire au Journal officiel : bit.ly/2HsRO5i et bit.ly/2JkSSJX


 

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Précis de soins relationnels


Entièrement consacré aux soins relationnels, cet ouvrage s’adresse aussi bien aux étudiants en soins infirmiers qu’à tous les professionnels qui cherchent un socle pour éclairer leur pratique quotidienne de la relation soignant-soigné.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...