(Publicité)
 
17/07/2018

Infirmières de pratique avancée ? Ils sont pour !

87 % des infirmières ont répondu « oui » à la question « Êtes-vous favorable au déploiement des infirmiers de pratique avancée ? » posée par le Journal international de médecine (JIM). Le sondage, réalisé sur leur site du 13 mai au 13 juin, suggère une forte adhésion des professionnels de santé interrogés : 65 % contre 30 % d’avis défavorables. Si 87 % des infirmières sont en faveur de ce déploiement, 11 % y sont opposées. «Difficile de déterminer si l’opposition est liée au contour du projet ou au principe même de "super infirmière" », analyse la revue électronique. 54 % des médecins adhèrent au dispositif, quand seuls 51 % des pharmaciens y sont favorables. On relève chez eux d’ailleurs, note la revue, « une forte proportion d’indécis – 18 % vs 1 % chez les infirmières et 4 % chez les médecins –, qui pourrait être le témoin d’une interrogation sur la possibilité pour les officinaux de partager (voire d’assumer à leur place) une partie des nouvelles compétences des IPA ». Si les avis sont encore partagés, une forte appréciation semble se dessiner. Des chiffres finalement qui rassurent, à la veille de la publication du décret… qui ne saurait plus tarder, a assuré Agnès Buzyn.

Sources : jim.fr

SUR LE MÊME SUJET :

Pratique avancée : le Sidiief compare les expériences
Pratique avancée : cinq questions que vous vous posiez encore…
[DOSSIER] Infirmière de pratique avancée : quelle fonction dans l’équipe de soins hospitalière ?


 

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Qualité, sécurité des soins et recherche infirmière


La démarche qualité a un peu plus de 20 ans. Nombre de professionnels de santé y ont maintenant participé. Pour autant, les liens entre les travaux de recherche, l'élaboration des recommandations professionnelles, leur utilisation, particulièrement dans le cadre de l'évaluation des pratiques reste encore trop floue pour la majorité d'entre eux

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...