(Publicité)
 
18/02/2019

Don du sang : les infirmières peuvent opérer seules

Depuis mars 2017, les infirmières sont autorisées à mener les entretiens préalables au don du sang. Le décret publié au « Journal officiel » le 17 février leur permet désormais d’assurer la surveillance et le bon déroulement du prélèvement d’une collecte des dons de sang total.

Jusqu’ici, seuls les médecins titulaires soit d’un DES d’hémobiologie-transfusion ou d’un DU de transfusion sanguine ou d’autres titres arrêtés par une liste officielle pouvaient assurer la supervision des dons de sang total, ce qui obligeait l’Établissement français du sang (EFS) à renouveler son pool de médecins… et à fermer quelques sites faute de nouvelles vocations. Il faut désormais un diplôme d’infirmier et deux ans d’expérience, ainsi qu’une formation dédiée pour surveiller le déroulement des prélèvements et un téléphone à proximité pour contacter en cas d’urgence un médecin spécialiste.

VSK avec APM


 



Catalogues des Éditions Lamarre

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie


Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...