(Publicité)
 
07/05/2018

Cancer du col de l'utérus : publication du cahier des charges du programme de dépistage

Publié en annexe d'un arrêté paru au JO de dimanche (6 mai, NDLR), le cahier des charges du programme national de dépistage organisé du cancer du col de l'utérus entend généraliser le prélèvement en milieu liquide, notamment par les biologistes et les infirmières. Objectif ? « Réduire l’incidence et le nombre de décès par cancer du col de l’utérus de 30 % à 10 ans, en atteignant 80 % de taux de couverture dans la population cible et en rendant le dépistage plus facilement accessible aux populations vulnérables et/ou les plus éloignées du système de santé », précise le texte, avant d'ajouter que « l’examen cytopathologique de dépistage de prélèvement du col de l’utérus, y compris en phase liquide, fait l’objet d’une prise en charge intégrale par l’Assurance maladie sans avance de frais, sur présentation du courrier d’invitation au programme ». Le programme national vise à « améliorer différentes pratiques, notamment l’invitation par les professionnels de santé assurant le suivi gynécologique des femmes à réaliser un test de dépistage du cancer du col de l’utérus conformément aux recommandations en vigueur ». L'Institut national du cancer (INCa) « coordonne (...) la formation des professionnels de santé (procédures de dépistage, place et rôle de ces professionnels notamment auprès de la population concernée et des personnes dépistées) et la mise à disposition d’informations et d’outils établis au niveau national pour faciliter leur pratique de dépistage et, en particulier, des professionnels de santé réalisant le prélèvement cervico-utérin ». Des formations qui se feront en lien avec les organismes de formation professionnelle et les représentants régionaux des professionnels de santé, en lien avec l’ARS.


 

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Qualité, sécurité des soins et recherche infirmière


La démarche qualité a un peu plus de 20 ans. Nombre de professionnels de santé y ont maintenant participé. Pour autant, les liens entre les travaux de recherche, l'élaboration des recommandations professionnelles, leur utilisation, particulièrement dans le cadre de l'évaluation des pratiques reste encore trop floue pour la majorité d'entre eux

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...