(Publicité)

SA FICHE

Âge : 27 ans.
Fumeuse depuis… plus de 10 ans.
Nombre de cigarettes par jour ? « Généralement 2 par jour, mais ça peut monter à 5 voire 6 quand je suis au travail. J’ai participé l’an dernier au Mois sans tabac, et cela m’a permis de diminuer ma consommation. Auparavant, je consommais une dizaine de cigarettes par jour, et je pouvais aller jusqu’à une quinzaine par nuit. »
Pourquoi vouloir arrêter de fumer ? « Il y a plusieurs raisons. D’abord, le coût puisque le prix du paquet ne fait qu’augmenter et je n’ai pas envie d’arriver à 40 ans en étant marquée et ridée. Mais surtout, j’ai eu un électrochoc il y a deux ans… J’ai pris en charge aux urgences un patient qui souffrait d’un cancer pulmonaire. Au retour de ma pause clope, l’épouse du patient m’a interpellée quand elle a senti l’odeur de la cigarette. Elle m’a dit que son mari était là à cause des 20 cigarettes qu’il fumait chaque jour. Je n’ai pas su quoi lui répondre. C’est une drogue et c’est compliqué d’arrêter malgré le fait que j’en connaisse les effets néfastes. Pour m’aider, j’utilise des patchs à faible dosage, mais uniquement au travail. »
Ressenti après ces trois jours d’arrêt ? « Je ne suis pas en manque et je ne suis pas stressée. Pour le moment, je suis contente. »

SEMAINE 1

Je n’ai pas craqué, je tiens bon.
Ma semaine ? Je ne ressens aucun stress, aucun manque. Je n’ai pas du tout envie de fumer. Les cartouches de cigarettes que j’ai ramenées de vacances sont toujours dans mon placard et je n’ai pas envie d’y toucher.
Des moments difficiles ? Il y a des moments où j’y pense, par exemple après le repas. Mais cela passe vite, pratiquement dans la minute, car je m’occupe à autre chose. Mais d’un autre côté, je n’ai pas encore fait de soirée ou d’apéro. Ce sera peut-être un peu plus difficile à ce moment-là.
Bilan ? Positif ! Surtout au niveau de la respiration car j’avais souvent un blocage dans la cage thoracique après avoir fumé durant mon service de nuit. C’est le seul changement que j’observe pour le moment.

SEMAINE 2

Je n’ai pas craqué… Cela fait 13 jours !
Ma semaine ? Plutôt bien. J’accompagne même mes collègues à leur pause cigarette et cela me dégoûte. J’ai eu un déclic, cela ne me manque pas.
Des moments difficiles ? La cigarette après le dîner est celle qui manque le plus. Mais mes envies sont passagères. Je dois m’occuper les mains, prendre un verre d’eau et cela passe.
Bilan ? Positif ! Je tousse depuis plusieurs jours mais a priori, c’est normal, c’est le goudron qui se décolle des poumons.

SEMAINE 3

Je n’ai pas craqué… Cela fait 21 jours sans patch, ni cigarette électronique et je ne ressens aucune envie !
Ma semaine ? Je n’ai aucun manque, aucun stress, c’est dans la tête, tout se passe bien.
Des moments difficiles ? Pas du tout. J’y pense peut-être une ou deux fois dans la journée, mais c’est uniquement lié à l’habitude. J’ai fait des soirées avec des amis qui fument, et ils sont sortis pour fumer sans avoir l’envie de les rejoindre. Si j’avais su que c’était si facile, j’aurais arrêté plus tôt mais avant, j’avais la crainte de ne pas y arriver. Aujourd’hui, l’odeur me dégoûte.
Bilan ? Je tousse toujours un peu. J’ai demandé à des amis médecins et ils m’ont dit que cela pouvait durer deux mois. Le seul effet secondaire néfaste, c’est que j’ai pris entre un kilo et un kilo et demi sans pour autant grignoter. J’ai juste plus d’appétit lors du repas.


(Publicité)

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Prévenir et maîtriser le risque infectieux


La santé s’est avant tout construite via la mise en place longue et progressive des principes de l’hygiène. Au croisement d’un besoin privé et d’une politique publique, l’histoire de l’hygiène est fortement liée à celle de la maîtrise de l’eau, puis à cette révolution biologique qu’a été la découverte des micro-organismes et qui fera d’elle une discipline scientifique.
Ce guide évoque notamment :
- L’organisation institutionnelle
- Les précautions standard et complémentaires
- Des fiches techniques de soins
- Le bloc opératoire
- La stérilisation...
Ce guide est conçu pour être consulté quotidiennement et permet d’avoir sous la main une synthèse des recommandations et des bonnes pratiques en matière de maîtrise du risque infectieux.

En savoir +

(Publicité)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...