(Publicité)

SA FICHE


Âge :
49 ans.
Fumeuse depuis… Une trentaine d’années, avec un arrêt pendant trois ans et demi. Elle a repris il y a dix ans, sans raison particulière.
Nombre de cigarettes par jour ? Entre 10 et 15. Pourquoi vouloir arrêter de fumer ? « Cela fait un petit moment que j’y pense. Et j’ai fait une promesse à ma nièce, qui est décédée cet été, à 9 ans. La vie est belle, il faut la conserver, alors qu’avec le tabac, je suis en train de me ruiner la santé. Donc aujourd’hui, je profite de l’impulsion générale pour le faire. Je sais que c’est faisable et quand j’ai arrêté la première fois, j’étais fière de moi. »
Ressenti après ces trois jours d’arrêt ? « J’ai terminé mon paquet de cigarettes le 1er novembre, et j’en ai fumé trois. Hier, je n’ai pas fumé et je me sens bien. Je suis plutôt fière de moi. Il faut que je m’occupe, surtout le soir, car c’est en fin de journée que je fume. J’ai un chewing-gum dans la bouche. Et je sais que le manque ne dure que cinq minutes et qu’il suffit de compenser. En tout cas, l’envie et la motivation sont là. »

SEMAINE 1

Je n’ai pas craqué… mais j’utilise une cigarette électronique. Cela aide bien.
Ma semaine ? Cela se passe bien, je suis contente. Je pensais que ça serait plus difficile…
Des moments difficiles ? Oui, après le déjeuner et le dîner. Je ressens vraiment un manque de ne plus avoir de clope avec mon café. L’avantage, c’est que je prends plus de temps pour mes repas désormais. Avant, je me dépêchais car je savais que j’avais ma cigarette juste après.
Bilan ? Mon odorat s’est démultiplié ! Aujourd’hui, je sens si quelqu’un fume au loin. Sinon, je tousse beaucoup, donc je me demande si je ne suis pas en train de nettoyer mes poumons.

SEMAINE 2

Je tiens bon, je n’ai pas craqué… mais je ne lâche pas ma cigarette électronique. C’est mon soutien.
Ma semaine ? Elle s’est bien passée même s’il y a des petits moments plus difficiles que d’autres…
Des moments difficiles ? Après les repas et le soir. Donc je m’occupe en faisant la vaisselle ou le repassage pour ne pas rester inactive. Il faut que je me change les idées.
Bilan ? Je respire mieux et je ne tousse plus du tout. Et surtout, j’apprécie de prendre mon temps pour manger, j’ai aussi l’impression d’avoir plus de goût.

SEMAINE 3

Je n’ai pas craqué… mais j’ai toujours ma cigarette électronique, surtout après le repas. Je n’ose pas la lâcher, elle me rassure.
Ma semaine ? Ça a été. Des gens fument à côté de moi mais cela ne me donne plus envie. Je m’écarte tout simplement. L’odeur m’est désagréable maintenant et ne me donne plus envie.
Des moments difficiles ? Pas vraiment. Je me sens plus forte et confortée dans mon choix. Mais j’évite les tentations, je ne suis pas sortie et je n’ai pas fait d’apéro.
Bilan ?J’apprécie beaucoup plus les saveurs et les aliments.


(Publicité)

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

L'aromathérapie dans la pratique soignante


Enfin un livre sur l’aromathérapie dans la pratique des soignants ! Ce mémo pratique donnera au soignant le corpus des connaissances indispensables à un usage sécurisé des huiles essentielles (familles aromatiques, propriétés, précautions d’emploi, etc.). Il trouvera sa place dans la boîte à outils des infirmiers et des soignants, mais ils/elles sauront aussi tirer au mieux profit de ces connaissances à titre personnel et familial.

En savoir +

(Publicité)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...