(Publicité)

SA FICHE

Âge : 20 ans.
Fumeuse depuis… Plus de 4 ans.
Nombre de cigarettes par jour ? Environ 10.
Pourquoi vouloir arrêter de fumer ? « D’abord pour ma santé, parce que dans mes stages, j'ai rencontré des patients atteints de cancer de la gorge ou des poumons à cause de la cigarette. Une autre motivation, c'est ma petite sœur : j'ai envie de lui prouver que je peux arrêter, et je n’ai pas envie qu'elle grandisse dans une famille de fumeur. Elle n’a que 8 ans et mes parents sont fumeurs aussi ! »
Ressenti après ces trois jours d’arrêt ? « Dur dur, le manque est très présent. »

SEMAINE 1

J’ai craqué…
Ma semaine ? Plutôt bien, mais ça a été difficile de résister aux habitudes, notamment la clope du matin ou d’après-repas.
Des moments difficiles ? Les clopes du matin ou après le déjeuner ou le dîner.
Bilan ?Je n’ai pas observé de grandes améliorations, du fait de mon « craquage » malheureusement…

SEMAINE 2

Je n’ai pas craqué…
Ma semaine ? Vraiment bien. Quand on décide d'arrêter de fumer, on a la motivation pour faire d'autres choses, par exemple le sport, ou faire attention à notre alimentation. C'est génial.
Des moments difficiles ? La cigarette du matin est toujours difficile à arrêter, mais il faut essayer de la retarder au maximum, et petit à petit, l'envie diminue.
Bilan ? Meilleure humeur, davantage de souffle et au revoir l'odeur de cigarette !

SEMAINE 3

Je n’ai pas craqué…
Ma semaine ? Plutôt positive, bien que le début de la semaine fut compliqué.
Des moments difficiles ? Quelques-uns, surtout lorsqu'on est en soirée, ou avec d'autres fumeurs.
Bilan ?Pas de changements observés


(Publicité)

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

L'aromathérapie dans la pratique soignante


Enfin un livre sur l’aromathérapie dans la pratique des soignants ! Ce mémo pratique donnera au soignant le corpus des connaissances indispensables à un usage sécurisé des huiles essentielles (familles aromatiques, propriétés, précautions d’emploi, etc.). Il trouvera sa place dans la boîte à outils des infirmiers et des soignants, mais ils/elles sauront aussi tirer au mieux profit de ces connaissances à titre personnel et familial.

En savoir +

(Publicité)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...