(Publicité)
 


12/12/2016

HAD sans restriction pour les patients en Ehpad

La ministre de la Santé a levé les restrictions encadrant le recours à l'hospitalisation à domicile (HAD) en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Une décision qui prendra effet au début de l’année prochaine.

À partir du 1er mars 2017, les personnes âgées vivant dans un Ehpad pourront accéder à un ensemble de soins directement dans leur établissement de résidence, sans avoir à se déplacer à l’hôpital. Une mesure prise par Marisol Touraine dans le but de mieux prendre en compte les besoins des résidents d’Ehpad : « J’ai pris cette décision pour offrir aux personnes âgées vulnérables des soins toujours plus adaptés, un accompagnement personnalisé, une attention de chaque instant, a soutenu la ministre dans un communiqué. L’HAD n’est pas un mode d'hospitalisation par exception, c’est un mode d'hospitalisation de droit commun. »

L’intervention de l’HAD en Ehpad est possible depuis 2007. Mais ce mode de prise en charge, étendu en 2012 à l’ensemble des établissements sociaux et médico-sociaux, était jusqu’ici soumis à des restrictions qui vont donc être levées dès l’année prochaine. Elles concernaient notamment l’assistance respiratoire, la nutrition parentérale et entérale, les traitements intraveineux, les soins palliatifs, la chimiothérapie anticancéreuse, la surveillance post-chimiothérapie, la prise en charge de la douleur, les pansements complexes, les traitements post-chirurgicaux, la rééducation orthopédique ou neurologique, les soins de nursings lourds, la surveillance de radiothérapie, les transfusions sanguines, la surveillance d'aplasie ou encore les sorties précoces de chirurgie.

Laure Martin

Les dernières réactions

  • 13/12/2016 à 07:21
    Lisa
    alerter
    Tout ça pour ne plus salarié une seule IDE en ehpad... J'espère que les gens réagiront au moins quand ils comprendront que ça va coûter extrêmement cher et être inefficace puisque l'had n'est pas disponible en cas de soucis après 17h et les we et jours fériés.... Les idel coûtent moins cher et se déplacent h24... bref... Quand mme Touraine copine avec les mutuelles, les had etc ça donne des patients mal soignés
  • 13/12/2016 à 09:52
    Tom
    alerter
    Je suis d accord avec toi lisa. Il devrait plutôt mettre plus d ide direct en ehpad.
    Après dire que l had ne sert à rien... Je ne sais pas dans quel coin tu habites mais l had reste le service le plus dispo. 7jr/7 et 24h/24. Je ne pense pas que tu trouves encore des idel comme ca ou encore des idel formées aux soins pall ou en plaie cicatrisation. Qd une idel voit 25 patients le matin moi ide had j en voit 4 ou 5. J ai le temps de discuter avec les familles, de les accompagner, de revoir le traitement du patient avec un médecin spécialisé en soins pall ( et non un médecin traitant qui ne sait pas quoi faire). De plus ca reste beaucoup moins onéreux qu' une hospit et tred reactif. En 10 ans d had j ai tellement vu de libéraux incompétents.... des jeunes qui ont fait juste deux ans d ehpad et qui se lance en libéral pour le pognon. Je met pas tout le monde dans le même sac mais je les forme au quotidien les idel sur les pompes, les pansements complexes,ou différents gestes techniques . Des fois j en ai peur pour mes patients.
    Pour une prise de sang ou un p'tit pansement c est ce qu' il y a de mieux c est sur.
    Pour les prises en charge palliative, ou complexe. Renseigne toi bien sur l had mais tu ne trouveras pas mieux.
  • 13/12/2016 à 19:07
    So42
    alerter
    C'est une plaisanterie, l'Had le top!!!
    ils n'ont aucun moyen c'est un gouffre financier pour les hôpitaux, absolument pas réactifs( minimum 8 jours de délais et dans le meilleur des cas), soit disant vendu avec présence d'un médecin ALD ,mais tout le monde sait que c'est faux!
    Surtout quand on sait que les Had sélectionnent les patients qu'ils veulent bien prendre en charge!
  • 14/12/2016 à 01:42
    verothi40
    alerter
    Mais comment peut on avoir une si piètre idée du libéral et aussi réductrice. Je suis idel, je fait du palliatif, de l alimentation parentéral, des chimio, des pansements lourds et complexes, je forme les idel et les pharmaciens sur les plaies et pansements. Je prépare le DU. Je suis désolée mais mon diplôme et ma pratique ne se résume pas à panser des bobos et à faire des prises de sang. L HAD est un gouffre financier qui donne une mauvaise image du libéral en faisant croire aux patients qu ils vont avoir un médecin au pied du lit.c est faux. Il n y a pas la même disponibilités qu en libéral, un turn over important. En HAD les IDE sont salariés et auront toujours des patients. En libéral on se bat pour les avoir et les garder, la qualité de notre service est notre image de marque, on ne peut pas se permettre de faire de la mauvaise qualité. Comme partout certains et certaines favorisent le chiffre mais il est révolu le temps ou les libéraux roulaient sur l'or. Alors arrêtez de stigmatiser les libéraux et a nous réduire a des "lave culs"
  • 14/12/2016 à 20:18
    lacordelles
    alerter
    Bonjour,
    J’ai été IDEC en EHPAD et l’appel au HAD fut un confort indéniable pour les fins de vie ou des soins très spécialisés et techniques. Malheureusement il n’y a pas d’IDE la nuit et la charge de travail est déjà indécente pour le personnel soignant.
    Les équipes HAD professionnelles comme santé Service sont une vraie ressource pour une prise en charge optimale de la personne sachant que seul les soins spécifiques et techniques échoient au HAD., donc nous avons plus de temps pour le confort de nos chers personnes âgées !
    En fait vous disposez de manière gratuite de tout ce qui est accompagnement, nutrition formation et dialogue, et les soins deviennent plus dynamiques !
    Cela permet aussi d’avoir un interlocuteur neutre lors de fin ce vie ou pathologies qui mettent a mal le personnel de la structure.
    Il y a juste une chose que je ne comprends pas : tout ce qui est avancé pour la prise en charge effective fut déjà d’actualité depuis 8 ans…dans le même cadre !
    Peut-être qu’aujourd’hui on en parle plus !
    En fait la tarification depuis 10 ans pousse nos résidents sur le pas de porte de nos structures et a nous de nous débrouiller…et j’admets qu’avant nous frisions souvent une maltraitance institutionnelle par manque de moyens !
    Et les IDEL consciencieuses admettent souvent qu’elles ne peuvent pas faire plus. Par contre les HAD les prennent comme prestataires et les forment… elle apprécient, du moins toutes celles que j’ai connues !
    Par contre il faut des budgets pour cette prestation car il y a des structures qui se disent HAD sans les moyens … même pour le domicile… a suivre !
    Et cela évite les hospitalisations très délétères pour nos résidents !
  • 15/12/2016 à 03:42
    Fanny
    alerter
    La procédure de permanence. (???)
    Un infirmier coordinateur, salarié de l'établissement d'HAD est systématiquement d'astreinte téléphonique nuit, week-ends et jours fériés pour l'ensemble du territoire couvert par l'HAD.
    Si la situation exposée par le patient ou son entourage le justifie, l'infirmier d'astreinte appelle l'infirmier libéral du patient ou si l'état de santé du patient paraît le nécessiter, le médecin.
  • 15/12/2016 à 09:09
    CathLC
    alerter
    Tant mieux au contraire! L'HAD et les IDE d'EHPAD seront de meilleures soignantes pour les personnes âgées accueillies... il faut plus d'intervenants pour développer les Pratiques Professionnelles des soignants parfois trop "anciennes" dans certains établissements. Il y a concertations, discussions et décisions communes en accord avec la personne soignée surtout. Idem avec les IDÉ soins palliatifs qui vont aider à accompagner la fin de vie plutôt qu'à "maintenir à tout prix" une vie qui n'en est plus une pour certains résidents.
    J'ai été IDE libérale, IDE en milieu hospitalier et en EHPAD dans 15 établissements différents et maintenant je suis cadre de santé en EHPAD.
    Il est temps que l'on développe les partenariats de soins pour soulager et accompagner au mieux les PA

Réagir à l'actualité

Pseudo :


(Publicité)

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Abrégé d’auto apprentissage en anatomie et physiologie


Voici l'indispensable ouvrage d'exercices pour maîtriser toute l'anatomie et la physiologie !

Un véritable guide de découverte et d'apprentissage de l'anatomie à destination des étudiants en Ifsi.

Le livre propose 6 rubriques pour réviser l’essentiel :
- Une représentation schématique du corps humain
- Des objectifs éducationnels
- Une série d’affirmations de type vrai/faux et des schémas à légender
- Un score chiffré
- Des schémas en couleurs
- Des tableaux synthétiques

En savoir +

(Publicité)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...