(Publicité)
 


Fotolia repas ehpad

07/04/2015

L’UFC-Que Choisir critique l’alimentation en Ehpad

L’association de défense des consommateurs a fait éplucher par une diététicienne spécialisée en restauration collective les menus de 88 Ehpad, situés dans 49 départements. Le rythme des repas et l’équilibre nutritionnel laissent à désirer.

Comme l’a pointé mi-mars l’Académie nationale de pharmacie lors une séance dédiée, la dénutrition des seniors est un enjeu de santé publique : selon le Conseil national de l’alimentation, de 450.000 à 700.000 personnes âgées seraient touchées par ce fléau, à l’origine de déficits immunitaires, infections, chutes, fractures, escarres, etc. À cet égard, le secteur des Ehpad est « délaissé par les pouvoirs publics », accuse l’UFC-Que Choisir : de 15 à 38% des résidents y seraient dénutris. Or, les « rares » études sur le sujet, bien que « préoccupantes », sont « anciennes », pointe l’association.

Et de regretter le « peu de contrôle » exercé par les ARS et conseils généraux, financeurs de la prise en charge institutionnelle de la dépendance. Il existe pourtant quatre axes de prévention de la dénutrition, note l’UFC-Que Choisir : des rythmes alimentaires adaptés, une alimentation de qualité, un suivi nutritionnel des résidents et la recherche des plaisirs de la table.

Déficit de protéines

En ce qui concerne les horaires de repas, « l’intérêt nutritionnel des seniors » est « trop souvent sacrifié au profit de l’organisation du personnel », pointe l’association. Si les durées minimales de repas recommandées (1) sont globalement respectées dans les Ehpad étudiés, les intervalles diurnes entre les repas sont « raccourcis » : le petit-déjeuner est trop long dans 14% des cas, le déjeuner trop court dans 19% des cas, le goûter servi trop tôt dans 56% des établissements et le dîner dans 80% des établissements, entraînant un jeûne nocturne trop long.

S’agissant de l’équilibre nutritionnel, « les considérations économiques priment », relève l’UFC-Que Choisir et les protéines en font les frais : l’association a constaté un déficit de viande rouge et de poisson dans plus de 50% des établissements étudiés, trop de plats pauvres en protéines (ex. gratin de légumes) dans 82% des établissements ou de plats inadaptés aux habitudes alimentaires des seniors (par exemple, des nuggets) dans 22% des Ehpad.

« Convivialité a minima »

Le suivi nutritionnel des résidents carencés est perfectible : la pesée mensuelle est absente dans 18% des établissements ; dans 63% des cas, un diététicien n’intervient qu’une fois par an, voire moins, et les personnes dépendantes sont au régime commun dans la moitié des Ehpad…

Au chapitre des plaisirs de la table, le constat de l’association est « en demi-teinte », avec un « satisfecit global » des résidents sondés (2) quant à l’environnement et à la qualité des repas : 90% jugent le personnel attentionné, 80% l’alimentation bonne et variée et les trois quarts affirment qu’il existe une alternative au plat principal. Les Ehpad offrent, en revanche, une convivialité des repas « a minima », déplore l’UFC-Que Choisir : le petit-déjeuner est pris dans les chambres dans 48% des cas, la place occupée dans le réfectoire est fixe dans 80% des établissements et il est difficile d’en changer dans 25% des cas.

Obligations et contrôle

Pour améliorer le sort alimentaire des personnes âgées en institution, l’UFC-Que Choisir demande que l’alimentation et le suivi nutritionnel dans les Ehpad soient inscrits parmi les enjeux du projet de loi de santé et fassent l’objet d’obligations réglementaires précises en matière de conformité des horaires de repas, de plan alimentaire, de budget consacré à la nourriture et que leur respect soit contrôlé chaque année par les ARS. Les députés ont entendu ce cri d'alerte: un amendement au projet de loi de santé instituant « le suivi nutritionnel » des Ehpad a été adopté vendredi 3 avril.

Cécile Almendros


1 – 30 minutes pour le petit-déjeuner, 1 heure pour le déjeuner, 45 minutes pour le dîner ; 3 heures minimum entre les repas et un jeûne nocturne inférieur à 12 heures.
2 - Résidant dans 43 Ehpad, situés dans 27 départements.



Les dernières réactions

  • 08/04/2015 à 18:21
    Alsete
    alerter
    Bonjour,
    Dans les EHPAD où j'ai travaillé, j'ai pu constater que les personnes âgées les plus exposées à la dénutrition (personnes dépendantes que l'on fait manger) sont souvent celles à qui on impose les horaires de prise alimentaire les moins propices à une amélioration de leur état nutritionnel : petit déjeuner après la toilette (vers 8 H 30 - 9 H si pas d'incidents dans l'organisation de la matinée de travail), premier service du déjeuner à midi, goûter, premier service du soir à 18 H. Donc pas de repas distants de plus de 3 H, donc repas insuffisamment espacés pour proposer une collation matinale et un goûter conséquent sans crainte de compromette l'appétit du résident pour le repas suivant. Et 14 ou 15 heures de jeûne nocturne.
    Sans parler des horaires imposés par le service de restauration, notamment le soir, car tout le monde est en droit de quitter à l'heure.
    Ces horaires, je les ai vu partout où je suis passé, comme j'ai toujours rencontré une prise de conscience de l'inadaptation des horaires des prises alimentaires par le personnel et les cadres.
    Et je n'ai jamais vu d'EHPAD dans la possibilité de refondre les amplitudes des horaires du personnel (toilettes, service des repas, restauration) dans les conditions actuelles de recrutement afin de corriger cette organisation des repas, même si tout le monde est conscient de cette prise en charge inadaptée de personnes âgées fragilisées.
    Il y aura peut-être des témoignages portant sur des "expériences" d'aménagement, ce serait sans doute très intéressant de venir les partager ici.
  • 08/04/2015 à 22:26
    Nath
    alerter
    Bonjour , je souhaite réagir a l article ou je ne suis pas du tout d accord , en effet tous les Ehpad ne sont pas identique a l analyse données . Je suis cadre de santé dans un ehpad et tout d abord nos résidents petit déjeunent a partir de 8h . Plus tard en fonction du réveil , déjeuner 12h , goûter 16h/16h30. Souper 19h !! Nous avons repousse l heure du souper car trop tôt pour bcq . Et a 22 h la soignante de nuit passe proposer des collations. Tous les jours une soignante passe annoncer le menu du lendemain et le résident peut changer en fonction des goûts . Pour les unités protégées , les repas mixes sont toujours très bien présentes . Nous pesons nos résident 1 fois par mois minimum , imc , mna , si besoin appliquons un protocole dénutrition , appel du médecin , prescription de complément alimentaire ....... 98 % de satisfaction ainsi que les familles qui peuvent manger avec leur proche et confirment la qualite des menus . Ne mettez pas tous les ehpad au même niveau !!!!!
  • 12/04/2015 à 23:00
    Leone
    alerter
    Nath : rare sont les ehpad qui fonctionne comme vous!!! Il y a un réel probleme sur la prise en charge de la personne âgée en général avec manque de personnel me semble t'il évident!!!! Le temps des soignants est malheuresement chronométré, alors que l'avenir se trouve en gériatrie. J'ai travailler 6 ans en gériatrie où je me suis épuisée moralement, car j'avais limpression de pas faire mon travail en mon âme et conscience, je suis frustrée de ça et très decue!!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :


(Publicité)

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Abrégé d’auto apprentissage en anatomie et physiologie


Voici l'indispensable ouvrage d'exercices pour maîtriser toute l'anatomie et la physiologie !

Un véritable guide de découverte et d'apprentissage de l'anatomie à destination des étudiants en Ifsi.

Le livre propose 6 rubriques pour réviser l’essentiel :
- Une représentation schématique du corps humain
- Des objectifs éducationnels
- Une série d’affirmations de type vrai/faux et des schémas à légender
- Un score chiffré
- Des schémas en couleurs
- Des tableaux synthétiques

En savoir +

(Publicité)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...