(Publicité)
 


27/10/2014

L'ONI dénonce une « publicité humiliante » pour la profession

La campagne d'affichage de la clinique du Parc (Loire), mettant en scène une infirmière et un médecin sexy, n'est pas au goût des ordres professionnels.

Une infirmière en mini-jupe et un médecin tout en muscles... Pour vanter ses activités médicales et chirurgicales, la clinique du Parc, située à Saint-Priest-en-Jarez, près de Saint-Étienne (Loire), a mis le paquet. Objectif assumé de cette campagne publicitaire, placardée sur de grands panneaux d'affichage : créer le buzz. Pari réussi. Ces images, accompagnées du slogan « Ailleurs, certains soignent les apparences ; ici... c'est vous que nous soignons » a suscité l'ire des établissements de santé voisins et des professions parodiées, qui dénoncent une atteinte à la confraternité médicale.

« Contraire à la déontologie »

« Nous condamnons cette publicité humiliante qui cantonne l'image de notre profession à celle d'une infirmière objet, a déclaré, dans un communiqué, Fleur Barbequot, présidente du conseil départemental de l'ordre des infirmiers (CDOI) de la Loire. Je suis particulièrement choquée que cette campagne, contraire à la déontologie de notre profession, soit à l'initiative d'un établissement de santé. » Entendant « protéger l'honneur de la profession » contre des « idées reçues dégradantes », le CDOI de la Loire étudie « toutes les actions potentielles à mener pour mettre un terme à cette campagne d'affichage ».

Aveline Marques
Photo: capture d'écran France 3

Sur le même thème

Les dernières réactions

  • 27/10/2014 à 17:47
    blaise
    alerter
    A propos de déontologie, madame la présidente de l'ordre 42, il en est où votre code ? Il moisit ? Il se décompose ?

    Vous n'avez donc aucun humour pour n'y voir qu'une question d'honneur : et puis enfin, c'est quoi l'honneur ? Là, je ne vois qu'une campagne de pub qui a touché sa cible.

    L'ordre infirmier ne sait plus quoi faire pour essayer d'exister, en attendant la fin des élections à l'envers.
  • 27/10/2014 à 18:26
    Peter
    alerter
    Certains ont vraiment du temps à perdre. Et "RESILIENCE" ? combien de cotisants ? Que vous le vouliez ou non, l'ONI subsistera. Au pire l'adhésion sera facultative. Vous êtes contre, on commence à le savoir. En tout cas les étudiants infirmier y voient un intérêt certain et c'est tant mieux !

    Arrêtez ces querelles stériles et qui exaspèrent (presque) tout le monde et travaillez en bonne intelligence en acceptant qu'un ordre soit complémentaire d'un syndicat. Nous sommes absolument ridicules.
  • 27/10/2014 à 19:04
    cedr1c
    alerter
    C'est parce que la campagne de pub n'a pas été faite au cours d'un appel d'offre frauduleux que l'ordre trouve ça non déontologique?
    Les élus de cet ordre qui restent en place étaient déja au cnoi quand le frère de la présidente s'est gavé sur le logo...et ça veut donner des leçons!!

    Commencez à avoir un cdoi dans chaque département et plus de 10% des infirmiers votant à vos petites élections ou chaque personne se présentant est élue, et on en reparle ensuite.
  • 27/10/2014 à 19:25
    blaise
    alerter
    L'inscription facultative sera le suicide assisté de l'ordre infirmier, et il disparaitra.
  • 27/10/2014 à 20:04
    IDE
    alerter
    L'Ordre infirmier on en veut pas, faut vous le dire en quelle langue ?
  • 28/10/2014 à 05:51
    idel
    alerter
    halte au massacre des infirmières libérales par l'ordre infirmier : à part nous obliger à cotiser et nous les briser en commission disciplinaire, Borniche se prend pour le flic de la profession ???
  • 28/10/2014 à 07:43
    blaise
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 28/10/2014 à 17:49
    blaise
    alerter
    Hum, je recommence sans recopier :
    je lis qu'il faudrait être intelligent et accepter qu'un ordre soit complémentaire d'un syndicat. D'abord, ce n'est pas une preuve d'intelligence (ça se saurait), et, de plus, l'intersyndicale CGT, CFDT, FO, SUD, CFTC, UNSA, dans un communiqué de presse en date du 22/10/2014, se positionne plus que jamais de façon formelle contre les ordres professionnels. Dans ce sens, l'intersyndicale appelle la ministre à (au moins) rendre facultatif l'adhésion à l'ordre infirmier, ce qui ne serait que la mise en œuvre de ce qu'elle dit vouloir faire depuis 2 ans.

  • 29/10/2014 à 13:23
    franc
    alerter
    Nous vivons dans une société où tout est "vendable"; au moins si les soins sont assurés par des individus non compétents ( et c'est malheureusement le cas dans de nombreuses cliniques) les patientes pourront toujours se réconforter au bras d'un viril infirmier!
  • 29/10/2014 à 15:15
    Alsete
    alerter
    Les professionnels de santé libéraux n'ont pas le droit de faire de la pub pour leur cabinet.
    Les établissements de soins en ont-ils le droit ? Surtout de la publicité comparative et dénigrante ?
    je suppose que les établissements voisins ainsi dénigrés sauront faire retirer ses affiches. Ne serait-ce que par un jugement en référé.
    Ca c'était pour le fond.

    Pour la forme, pour l'IDE en minijupe arborant un air niais, je ne vois là que de la crétinerie de publicitaire. Rien de nouveau sous le soleil.

    Les ordres professionnels sont là, avant tout, pour veiller à la déontologie concernant l'exercice professionnel de leurs corps de métier, pas celle des agences de pub, aussi tordues soient-elles.

    Alors que l'ONI commence à respecter lui-même sa propre déontologie (je ne reviens pas sur les appels d'offres ou les magouilles financières, ça a déjà été évoqué ici) ainsi que la déontologie des professionnels sans gendarmes au motif d'un refus d'adhésion.

    De toute façon les ordres professionnels sont des comices corporatistes créés par le régime fasciste de Vichy. Les syndicats ont raison de demander leur suppression. Il y a d'autres instances pour régler des problèmes de déontologie, ne serait-ce qu'à travers les codes de lois de la République rédigés par le législateur, qui lui n'est pas élu à la mode ONI.

  • 29/10/2014 à 16:22
    Ango
    alerter
    En réponse a tous ces syndicats qui râlent contre tout et qui ne proposent jamais rien
  • 29/10/2014 à 17:22
    jiaime
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 30/10/2014 à 14:16
    léon
    alerter
    Bien sûr que les établissements ont le droit de faire de la pub ! La preuve personne ne l'a attaquée et elle est restée jusqu'au bout .
    L'ordre a besoin d'exister c'est certain, remercions le au moins pour faire parler de la clinique du Parc !!
  • 18/12/2014 à 21:06
    colostrhom
    alerter
    je pense qu'il y a des choses plus importantes à s'occuper....!

Réagir à l'actualité

Pseudo :


(Publicité)

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Abrégé d’auto apprentissage en anatomie et physiologie


Voici l'indispensable ouvrage d'exercices pour maîtriser toute l'anatomie et la physiologie !

Un véritable guide de découverte et d'apprentissage de l'anatomie à destination des étudiants en Ifsi.

Le livre propose 6 rubriques pour réviser l’essentiel :
- Une représentation schématique du corps humain
- Des objectifs éducationnels
- Une série d’affirmations de type vrai/faux et des schémas à légender
- Un score chiffré
- Des schémas en couleurs
- Des tableaux synthétiques

En savoir +

(Publicité)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...