(Publicité)
 


02/06/2019

Cathéters périphériques : les recommandations évoluent

La Société française d’hygiène hospitalière (SF2H), actuellement en congrès à Strasbourg, publie de nouvelles recommandations concernant la prévention des infections liées aux cathéters périphériques.

Un quart des patients hospitalisés sont porteurs d’un cathéter périphérique : c’est dire l’importance de ces dispositifs et des risques qui leur sont associés. A cet égard, la SF2H vient de publier de nouvelles recommandations pour la prévention des infections liées aux cathéters périphériques vasculaires et sous-cutanés pour mettre à jour les précédentes recommandations datant de 2005. Dans ce document, la société savante simplifie la phase de détersion en recommandant le nettoyage de la peau avec un savon avant antisepsie uniquement en cas de souillures visibles. Pour maintenir un système clos lors d’une utilisation discontinue, elle recommande l’utilisation de valves bidirectionnelles en lieu et place des bouchons obturateurs et préconise le rinçage pulsé, c’est-à-dire par poussées successives, après chaque perfusion ou injection, avec une solution de chlorure de sodium injectable stérile à 0,9 % dans une seringue ou, en cas d’incompatibilité, de glucose 5 %. Enfin, le rythme de changement de la ligne de perfusion passe à quatre jours sans toutefois excéder sept jours.

Midlines et cathéters sous-cutanés

Pour les midlines - des nouveautés dans l’édition 2019 - la SF2H recommande de travailler en échoguidage dans de strictes conditions d’aseptie, avec désinfection chirurgicale des mains, port de gants stériles et d’un masque, en utilisant un champ chirurgical lorsque le midline utilisé est celui avec prolongateur intégré ; dans le cas de midlines simple et lorsque ceux-ci sont utilisés dans un délai court (inférieur à sept jours), les conditions de pose restent celles de la pose d’un cathéter veineux périphérique de courte durée. La SF2H préconise néanmoins de privilégier les midlines avec prolongateur intégré lorsque la durée de maintien est supérieure à sept jours, notamment afin de simplifier les changements de ligne de perfusion : dans ce cas, le midline avec prolongateur intégré doit être parfaitement identifié pour éviter toute confusion avec un PICC.

Concernant les cathéters sous-cutanés, la SF2H préconise l’utilisation de cathéters souples de taille 22 ou 24 G en utilisant, en rotation, des sites de pose. Le débit quotidien de ces dispositifs ne doit pas dépasser 1000 à 1500 mL par site d’injection sans jamais excéder les 3000 mL répartis sur deux sites, avec un débit maximum de 1 à 3 mL par minute, ceci pour limiter le risque de nécrose et de douleur chez le patient. Ces recommandations se complètent d’annexes précisant les abords vasculaires les plus favorables en fonction des indications de pose et du profil du patient.

Anne-Lise Favier

Les dernières réactions

  • 07/06/2019 à 09:29
    Inséparables
    alerter
    Bonjour. Le 17 février 2019, j'ai amené mon mari aux urgences d'un hôpital bruxellois, il faisait un infarctus. On lui a posé un cathéter au poignet gauche en déchirant l'artère. On a dû nettoyer le local pendant qu'on lui faisait 5 pts de suture.!!! Quelqu'un a placé un cathéter au poignet droit sans problème. Malheureusement, le staphylocoque doré en a profité pour s'introduire à gauche !
    On n'a pu faire 5 pontages coronariens qu'après 3 semaines d'antibiotiques,. le nettoyage quotidien de la plaie pour enlever le pus, dont 1 opération avec anesthésie locale et une autre de 90 minutes avec anesthésie générale pour nettoyer l'artère dans tout le bras 4 jours après a eu lieu l'anesthésie totale de 4h30' pour l'opération cardiaque. Ensuite, on a dû le maintenir sous sédation pdt 24h. Il a encore dû prendre des antibiotiques et reçu un nettoyage quotidien de la plaie pendant 1 mois.
    Quelle chance que tout s'est bien terminé, il l'a échappé belle !
  • 11/06/2019 à 18:25
    IF SI ET SEULEMENT SI
    alerter
    IL EST IMPENSABLE QUE NOUS TOMBIONS MALADES EN ALLANT A L’HÔPITAL SE FAIRE SOIGNER AU xxiI7ME SIÈCLE §§§

Réagir à l'actualité

Pseudo :


 

Catalogues des Éditions Lamarre

À découvrir

IFSI Je réussis mon stage : Cardiologie


Les stages cliniques des étudiants en IFSI sont parfois redoutés mais toujours essentiels à votre apprentissage. Afin que ce stage soit une réussite, voici une collection de guides de poche faciles à emporter avec vous et simples à consulter.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...