(Publicité)
 


22/01/2018

Toulouse : Infirmières et aides-soignants en grève

Depuis le 15 janvier dernier, les personnels du pôle médecine et chirurgie I3LM de l'hôpital Pierre-Paul Riquet (site Purpan) sont en grève. En cause, l’application de procédures « adaptées » pour faire face aux situations d’absentéisme et une révision « unilatérale » de la prise de congés d'été. Pour l’heure, les négociations menées avec la DRH n’ont pas abouti.

Près de 70 à 80 soignants – principalement des infirmières et des aides-soignants – se sont rassemblés ce 22 janvier dès 7 heures, devant l’Hôtel-Dieu de Toulouse, siège de la direction toulousaine du centre hospitalier, pour dire leur mécontentement. Premier grief, un projet de réorganisation dans les services de chirurgie et traumatologie notamment, qui doit se faire « à effectifs constants » explique Véronique Delort, déléguée CGT au CHU de Toulouse, alors même qu’il y a déjà « des soucis d’effectifs depuis le déménagement de ce service sur le nouvel établissement toulousain et que les remplacements des personnels en arrêt maladie ou en congé ne sont pas effectués ou prévus… ». Pour ce faire, la direction de l’établissement souhaite mettre en place des procédures « adaptées » qui consisteront, pour les agents, à indiquer « les soins qu’ils ne seront pas en mesure de prodiguer, comme un pansement, une toilette… », poursuit la déléguée CGT. Soit, plutôt des procédures « dégradées », sources d’une « souffrance éthique considérable » et potentiellement, « cause grave de burn-out ».

Des congés d’été d’affilée plus garantis

L’autre sujet de discorde concerne la prise des congés payés pendant la période estivale. Ainsi, les personnels n’ont plus l’assurance désormais de pouvoir prendre trois semaines de congés annuels d’affilée entre le 15 juin et le 15 septembre. C’est ce qu’indique un guide du temps de travail élaboré « unilatéralement » par la DRH du CHU courant 2017 et « jamais négocié ». Pourtant, jusqu’alors, une charte sur l’organisation du temps de travail signée en 2005, en sus de l’application du décret du 4 janvier 2002, garantissait notamment ce point.

« Le mouvement pourrait s’étendre à d’autres services (psychiatrie, gériatrie…) », indique la représentante CGT. Une troisième réunion de négociation entre les représentants du personnel gréviste et la direction de l’établissement est prévue le lendemain, mardi 23 janvier… tout comme un nouveau rassemblement le mercredi 24 janvier à partir de 8 heures.

Danielle Julié

Réagir à l'actualité

Pseudo :


 

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Précis de soins relationnels


Entièrement consacré aux soins relationnels, cet ouvrage s’adresse aussi bien aux étudiants en soins infirmiers qu’à tous les professionnels qui cherchent un socle pour éclairer leur pratique quotidienne de la relation soignant-soigné.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...